04.10
16

European Blues Challenge 2016 … retour sur l’évènement !

by Fred ·

Au terme de deux journées de concours durant lesquelles 21 groupes représentant 21 pays européens se sont produits sur la grande scène du Palazetto Dello Sport de Torrita di Siena (Italie), le jury de l’European Blues Challenge a désigné les formations gagnantes.

De cette 6ème Edition, on retiendra le palmarès suivant :

1ere place : Eric « Slim » Zahl & The South West Singers (Norvège)

IMG_0332

2ème place : Phil Bee’s Freedom (Pays Bas)
3ème place : WellBad (Allemagne)

Ce grand rendez-vous européen a également été l’occasion de décerner des Blues Behind The Scene Awards à trois personnalités respectées dans le milieu du blues :

Media : Andrzej Matysik – Twoj Blues Mag – Pologne
Promoteurs : Miikka Porkka – Puistoblues – Finlande
Production : Hannes Anrig – Bluehouse Productions – Magic Blues Festival Vallemaggia – Suisse

IMG_0325

Vous pouvez revivre l’édition 2016 sur Zicazic en suivant ce lien http://www.zicazic.com/zicazine/index.php?option=content&task=view&id=13175

Photos (c) Jean-Michel Rock’n Blues

No Comments »Filed under: Les News |
04.5
16

« Blues, country… folks ! » (Rencontres, portraits, entretiens vol. 1) — par Christophe GOFFETTE …

by Fred ·

32 ans de presse musicale, 32 ans de partage, de passion… Plus de 1400 interviews… Après avoir dirigé de nombreuses revues, notamment musicales (Crossroads, Best, Médiators, Music Up, Compact…) et participé à de nombreuses autres (Guitares & Claviers, Line-Up…), Christophe Goffette tourne la page en publiant sur plus de 4000 pages (en 12 volumes) le meilleur du meilleur de ces rencontres, portraits, entretiens (et anecdotes !)… Planning de parution :
vol. 1 : Blues, Country… folks ! (juin 2016)
vol. 2 : Americana, baby ! (octobre 2016)
vol. 3 : Rock’n’Roll, motherfuckers ! (mars 2017)
etc.

bcfolks

Le premier volume s’intéresse donc à la fine fleur du blues (beaucoup ne sont plus de ce monde, malheureusement), mais aussi à quelques folk singers et même à une poignée de figures incontournables de la country music. Plus des trois quarts de l’ouvrage est constitué d’entretiens inédits ou majoritairement inédits.

SOMMAIRE : B.B. King / John Lee Hooker / Albert Collins / Gary Moore / John Mayall / Peter Green / Albert King / Jonny Lang / Popa Chubby / Willie Nelson / Johnny Cash / Rosanne Cash / Taj Mahal / Keb Mo / Rory Gallagher / Bo Diddley / Otis Taylor / Carlos Santana / Buddy Guy / Screaming Jay Hawkins / James Taylor / Kris Kristofferson / George Thorogood / Paul Personne avec Eric Burdon (The Animals) / Tom Waits / Calvin Russell / Townes Van Sant / Chris Whitley / ZZ Top / Jimmie Vaughan / Ben Harper / Dan Aykroyd / Donovan  / Chuck E. Weiss / Robert Randolf / Tony Joe White / Willy DeVille / Dr John / Jeff Healey…
Illustrations inédites et exclusives de Lilyan / Préface à venir (sous réserve de menus changements et autres ajouts de dernière minute)

Détails techniques :  Grand format 180mm x 240mm /  340 pages.  Tirage strictement limité à 1000 ex, numérotés, signés.  NOTA : il est possible d’avoir le même numéro sur toute la série des 12 volumes, il suffit de le préciser à la commande de celui-ci.  Le premier volume sera disponible mi-juin, mais il est possible (et même conseillé, il n’y en aura pas pour tout le monde !!) de le commander dès à présent.

30 EUR + 7,50 EUR de fdp à l’ordre de Goof Prod, à envoyer directement chez l’auteur : Christophe Goffette, chemin du Haut des Buissons, 95430 Auvers-sur-Oise.

Pour connaître les tarifs de livraison hors de France, contacter directement l’auteur par email : goffette.goffette@gmail.com  Idem pour un paiement via paypal.

No Comments »Filed under: Les News |
04.2
16

En avril, Suresnes (92) marchera au rythme du blues et du gospel !

by Fred ·

suresnesAprès une première expérience concluante, Blues-sur-Suresnes a voulu cette seconde édition un peu plus ambitieuse avec plusieurs autres évènements :

La carte des manifestations :

Deux concerts « Apéros Blues »
– le 8 avril à 19h30 – Au Bureau de Suresnes – 2, boulevard Henri Sellier
– le 16 avril à 19h30 – La Cave de Suresnes – 14, esplanade des Courtieux

 

Atelier « Rythmes & Percussions » (à destination des jeunes 15-25 ans)
– le 27 avril à 17h – Espace JeuneS – 6, allée des Maraîchers

Atelier « Histoire du Blues »
– le 29 avril à 19h30 – Librairie Le Point de Côté – 22, place Henri IV

Scène ouverte Blues
– le 30 avril à 18h – Au Bureau de Suresnes – 2, boulevard Henri Sellier

La nuit du Blues – Blues & Gospel
– le 30 avril à 20h30 – Salle des Fêtes Cour d’honneur de la Mairie – 2, rue Carnot
Avec au programme
– Introduction : Présentation Blues & Gospel
– Interlude : Jam + Percussions
– Concert – « Gospel Hearts »
– Interlude : Présentation / démonstration Cigar Box avec Joel Poupeau
– Jam
– Concert Blues – « Sweety Nouara Blues Band »
– 3ème partie : Interprétations Blues & Gospel
– mélange des 2 têtes d’affiche

Tous ces évènements sont proposés gratuitement pour le public

Toutes les informations nécessaires sont sur la page facebook de Blues sur Suresnes :
https://www.facebook.com/Blues-sur-Suresnes-614633382014456/

No Comments »Filed under: Les News |
03.30
16

FEELING BLUES N°17 : le magazine complet est en ligne !

by Fred ·

feeling17Ce numéro 17 est le premier à être mis en ligne sous son nouveau design.

Le but recherché est d’optimiser et rendre plus confortable l’utilisation, la navigation et la lisibilité de Feeling Blues pour ceux qui utilisent toutes sortes d’écrans tactiles.

Les retours que nous avons eus sont très positifs, des améliorations nous ont été suggérées, nous en tiendrons compte bien-sûr !

Qu’allez-vous y découvrir ?

Otis Grand était venu en fin d’année nous apporter des instants de bonheur dans le sud. André Fanelli lui rend hommage à sa manière dans un portrait où les citations du bluesman en interpelleront plus d’un.

« …juste trois accords et c’est déjà assez difficile comme ça… Croyez-moi, le Blues peut sembler simple mais c’est le style le plus difficile à jouer comme il convient. »

Côté « nostalgie », puisque c’est le 60ème anniversaire de « Blue suede shoes », Gilbert Béreau nous retrace la vie de Carl Perkins qui a écrit, interprété et porté toute sa vie l’un des morceaux les plus connus de toute la musique populaire américaine.

Et puis, toujours à propos des Héros Légendaires du Blues, André Fanelli revient sur deux géants, Blind Blake & Lonnie Johnson, deux artistes dont la dimension et l’impact sont aujourd’hui bien oubliés du public.

Si vous n’avez pas pu vous y rendre, beaucoup de comptes-rendus de concerts dans le sud vous attendent et vous retrouverez toujours dans les dernières pages les chroniques d’albums, les dernières infos et l’agenda des prochains concerts.

Que le printemps vous apporte de bonnes vibrations !

La rédaction

http://www.feelingblues.com/

No Comments »Filed under: Les News |
03.24
16

Cahors perd un de ses fidèles bénévoles …

by Fred ·

Nous apprenons du Cahors Blues Festival que Jimmy, fidèle bénévole de l’équipe attachée à la surveillance, nous a subitement quittés …

jimmybenevolecahors

Tous les amis du festival l’ont forcément croisé sur le site et se rappellent sans doute de son grand sourire et de sa bonne humeur communicative.

France Blues adresse ses plus sincères condoléances à ses proches et à ses amis.

 

No Comments »Filed under: Les News |
03.19
16

The National Blues Museum ouvrira ses portes le 2 avril …

by Fred ·

nationalbluesAprès des années de préparation, de recherche de financement et de construction, le National Blues Museum ouvrira ses portes le samedi 2 avril 2016 à St Louis, dans le Missouri !

A découvrir sur place, plus de 2000 m² d’expositions et d’animations interactives mais aussi des expositions temporaires, un auditorium de 150 places assises et bien entendu une boutique de souvenirs pour les fans …

Le National Blues Museum a été désigné comme l’endroit à visiter en 2016 par National Geo Traveler, le New York Times, CNN et Smithsonian.com.

Pour être tenu informé de tout ce qu’il se passe au National Blues Museum, pensez à suivre ses pages sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Instagram. Si vous vous y rendez, poster vos photos et messages en utilisant le hashtag #nationalbluesmuseum

Vous pouvez également soutenir le National Blues Museum en le rejoignant en tant que membre, un statut qui vous donne l’accès illimité au musée pendant une année mais aussi divers avantages et des remises de 10% dans sa boutique.

The National Blues Museum
615 Washington Ave,
St Louis, MO 63101

https://www.nationalbluesmuseum.org/

No Comments »Filed under: Les News |
03.15
16

« Toupie Blues », conte Musical … Appel au financement participatif !

by Fred ·

Chers amis du blues, voici un projet qui peut vous intéresser et auquel vous pouvez contribuer, faire découvrir le blues à nos plus jeunes enfants. Cela à travers un conte musical tendre et poétique  où les enfants pourront découvrir l’histoire et les instruments du blues à travers l’histoire de Toupie, un petit garçon de 12 ans. Toupie vit avec ses grands-parents esclaves, près du grand fleuve Mississippi, et va découvrir le blues, en compagnie d’un vieil homme étrange nommé Harmonica Slim.

Avec comme toile de fond le Blues, ce conte musical permet  d’aborder les thèmes de la différence et de l’égalité, des droits de l’homme, par l’évocation de l’esclavage et de la ségrégation aux Etats-Unis.

Toupe Financement Merci

Jeff Toto l’auteur et Eric Courier ont lancé un financement participatif, en vue de l’enregistrement d’un CD accompagné d’un livret, d’un DVD, et de la conception des décors pour le spectacle. Vous pouvez donc les aider et contribuer à ce projet en allant sur le site : http://www.kisskissbankbank.com/toupie-blues-conte-musical–2

Merci à vous

No Comments »Filed under: Les News |
03.14
16

Blues Magazine #80 est dans les kiosques !

by Fred ·

BM80_CVHappy Birthday

Cet édito m’apporte une émotion toute particulière et oui en ce mois de mai 2016 Blues Magazine fêtera ses 20 années d’existence, vingt ans, on dit souvent c’est le bel âge là ce serait plutôt la pleine maturité. Il est bien loin ce N°1 comportant une vingtaine de pages en noir et blanc où nous avions eu la chance, que dis-je l’immense honneur, d’être parrainé par le regretté Luther Allison qui avait eu la gentillesse de nous en écrire la préface.

Au sommaire de ce N°80,

La 3ème partie du dossier de Monique Pouget sur BB KING et son parcours d’exception.

La 2ème partie de la Saga de Bernard Boyat sur Les marques KING ces petites marques qui avaient tout d’une grande.

Les Interview :

Joe Louis WALKER : (Notre couverture) Rencontre avec ce grand musicien sympathique et qui fait partie du gotha du blues et personnage emblématique de la scène blues actuelle…

Sugaray RAYFORD : On ne présente plus Sugaray Ford ! Plus connu, au départ, pour être une des voix du célèbre groupe The Mannish Boy…

Kirk FLETCHER : Réputé comme l’un des meilleurs guitaristes de blues actuels, nominé 4 fois au Blues Music Awards et a collaboré avec de prestigieux artistes…

Grainne DUFFY : Cette Irlandaise au potentiel énorme, est une jeune artiste qu’il va falloir suivre de prêt…

Molly GENE : Cette frêle jeune fille timide et discrète native d’une petite ville du Missouri, a dû un jour rencontrer le diable ! elle nous en dit plus sur sa carrière…

Bourbon Street : Un groupe Poitevin qui sillonne la France depuis plus de vingt ans en duo ou en quartet suivant la formule demandée…

Shaggy Dogs : Nous parle de leur nouvel album et de son titre un peu étrange Bababoomba …

Swinging Dice : Deux ans après leur victoire au tremplin Blues Sur Seine, c’était l’heure de faire le point avec ce groupe possédant une vraie identité…

Et beaucoup d’autres choses remplissent ces pages : Les cours : L’Harmonica du fidèle Greg Zlap, de basse/batterie par Pascal Sarfati et Benoît Collin, de guitare par François Quinsac. Les brèves récoltées par-ci par-là apportant des informations sur la scène blues internationale. La lettre et l’esprit, les fameuses traductions de titres référents par Patrice Gandois, Notre rubrique Blues Book, les Chroniques CD/DVD sans oublier les bonnes adresses internet et réseaux sociaux, collectées par notre ami Jean -Marc Pocheau. De quoi continuer à s’abreuver de bonne lecture pour cette nouvelle décennie de Blues Magazine.

Retrouvez-nous également sur : www/bluesmagazine.net et sur le réseau social Facebook

Christian Le Morvan

No Comments »Filed under: Les News |
03.10
16

Soul Bag n° 222 en kiosque le 11 mars 2016 …

by Fred ·

SB222Au Sommaire

Gregory Porter

-La voix épanouie
Depuis la parution de son premier album Blue Note en septembre 2013, il s’est passé bien des choses dans la vie et dans la carrière de Gregory Porter. Le disque en question, “Liquid Spirit”, est devenu un incroyable succès à la fois critique et commercial – il approcherait le million d’exemplaires vendus –, et son interprète a enchaîné les concerts devant des salles combles et comblées, tout en multipliant les collaborations, y compris avec des artistes fort éloignés du jazz et de la soul. Un peu avant la sortie très attendue d’un nouvel album, confidences d’un homme heureux.

-Plongée discographique
Devenu une des voix majeures de la scène jazz et apparentée, Gregory Porter n’a eu de cesse de rendre hommage à ceux qui l’ont influencé… Petit tour d’horizon à partir de quelques disques sélectionnés par Soul Bag.

-Porter partout
Entre la sortie, à la rentrée 2013, de “Liquid Spirit” et la parution du nouvel album, Gregory Porter n’est pas resté inactif. Outre un rythme intense de tournées, il a trouvé le temps de collaborer avec différents collègues en studio, mais aussi sur scène ou pour des émissions de télévision. Passage en revue de quelques rencontres marquantes. Par Frédéric Adrian

• Cedric Burnside : Hill Country à vie
Son art de faire jaillir le blues de sa batterie cristallise l’attrait irrésistible d’une musique de communion festive. Plus que jamais aujourd’hui, avec son complice Trenton Ayers et un nouvel album intense – autoproduit et nommé aux Grammys ! –, le petit-fils de R.L. Burnside porte haut le flambeau du Hill Country blues. Ce son qui a forgé sa vie, Cedric met un point d’honneur à le conjuguer au présent. Paroles d’un héritier habité. Par Nicolas Teurnier

• Bonnie Raitt : Racines de jouvence
Des albums vendus par millions, des Grammys reçus en pagaille, la reconnaissance de ses pairs, un statut de militante écologiste : c’est peu dire que depuis ses débuts à l’orée des années 70 la chanteuse-guitariste Bonnie Raitt accumule les honneurs. Mais là où d’autres savoureraient paisiblement les fruits d’un succès durement acquis, elle continue au contraire d’aller de l’avant, s’accordant même le luxe de publier l’un des meilleurs albums d’une carrière qui en compte déjà beaucoup. Entretien sans faux-semblants avec une musicienne d’exception doublée d’une femme de convictions. Par Ulrick Parfum

• Derek Trucks : Liberté et discipline
En 2011 au moment de la sortie du premier album du Tedeschi Trucks Band, un premier article nous avait permis de retracer le parcours et la philosophie de Derek Trucks, guitariste pas comme les autres (cf. SB 203). La sortie de “Let Me Get By” (Concord) nous donne aujourd’hui l’occasion d’en apprendre encore un peu plus sur la manière dont Trucks envisage le travail de groupe sur scène et en studio, le regard qu’il porte sur l’industrie musicale actuelle et la conception exigeante qu’il se fait de son métier. Conversation avec un sage. Par Éric D.

• Jamison Ross : Les fruits de la pulsation
Fine lame de la batterie adoubée par le gotha du jazz, Jamison Ross est loin de limiter son talent au bout de ses baguettes. Il est aussi un chanteur accompli, branche soul-gospel, en atteste un premier album solo d’une fraîcheur réjouissante. Rencontre avec un jeune musicien expert, amoureux de La Nouvelle-Orléans et aussi bien passionné par l’histoire de son instrument de prédilection que décidé à faire éclore sa personnalité en dehors des carcans. Par Nicolas Teurnier

• Portfolio Bernard Hermann : New Orleans au cœur
Au tournant des années 80, un photographe français vit plusieurs années au rythme de La Nouvelle-Orléans. Arpentant le bitume des quartiers où peu de visiteurs osent se rendre, Bernard Hermann saisit des temps forts du quotidien de ceux qui font battre le pouls de Big Easy comme aucune autre ville. Des images intenses publiées cet hiver dans l’ouvrage Bons Temps Roulés. Morceaux choisis et portrait de leur auteur. Par Jean-Pierre Bruneau

• Ed Motta : L’insatiable
Le nom d’Ed Motta a longtemps fait partie de ces secrets que se refilaient quelques initiés bien informés. Le succès de son album “AOR”, paru en 2013, et des tournées régulières ont permis au chanteur et clavier brésilien de se faire entendre plus largement. La sortie de “Perpetual Gateways” devrait contribuer à étendre la réputation d’une des voix singulières de la soul contemporaine. Rencontre avec un fou de musique. Par Frédéric Adrian

• Leo “Bud” Welch : Rural !
En mai prochain, le festival Blues Rules de Crissier (Suisse) nous donnera l’occasion d’applaudir l’un des tout derniers représentants d’une époque révolue : Leo “Bud” Welch, en provenance de Sabougla, une petite bourgade rurale du Mississippi. Immanquable, car l’homme est encore en pleine possession de ses moyens et délivre un gospel-blues des plus torrides. Interview de Leo et de son manager bienveillant Vencie Varnado. Par Éric D.

• James Hunter : Tient bon !
Depuis son premier album en 1986, le chanteur et guitariste londonien est resté extrêmement fidèle à un rhythm and blues classique hérité des années cinquante. Et c’est tout naturellement que son nouveau disque paraît ce trimestre sur Daptone, un label américain attaché au son d’antan. Par Julien Crué

• Blick Bassy : À l’essentiel
Dans l’excellent “Akö”, son troisième album solo, le chanteur et guitariste camerounais laisse transparaître une subtile influence blues, s’éloignant des rives afro world près desquelles il naviguait jusque-là. Explications. Par Jules do Mar

• Dixiefrog : 30 ans pour le blues
Des labels indépendants de blues ? Ils se font rares, surtout en Europe. Les trois principaux sont le néerlandais Provogue (qui appartient au groupe Mascot Records), l’allemand Ruf et le français Dixiefrog, entreprise artisanale, fondée en 1986 par Philippe Langlois, un ancien boxeur, qui, las de la porter à bout de bras, a décidé de jeter l’éponge.  Par Jean-Pierre Bruneau

• Mike Andersen : Le sens qui compte
Mike Andersen est un fleuron danois de la riche scène nordique dans son versant rhythm and blues et soul. Marqué très jeune par B.B. King et Ray Charles, le chanteur-guitariste nous parle de sa direction artistique qu’il fait évoluer avec précision. Par Christophe Mourot

• Dave Keyes : Le vocabulaire clé
Habitué à fouler les scènes européennes depuis une bonne quinzaine d’années en tant que spécialiste ès boogie-woogie ou comme accompagnateur-bras droit de Popa Chubby, Dave Keyes reste encore largement méconnu des amateurs. Et pourtant, bien loin de se limiter à son statut d’instrumentiste virtuose, le pianiste new-yorkais est avant tout un compositeur talentueux qui mixe avec bonheur toutes les composantes de la musique racinienne américaine. Par Ulrick Parfum 

• Jabo : Zydeco life
2015 fut une année chargée pour Donald Glenn, alias Jabo. Outre la mise en ligne de trois de ces anciens albums sur les plateformes de téléchargement, l’accordéoniste en a publié deux nouveaux. Porté par sa communauté, le Texan entend bien donner une visibilité internationale à sa carrière. Interview d’un prince en son royaume. Par Philippe Sauret

Et aussi : hommages à Otis Clay et Long John Hunter

Et plus de 180 chroniques de CD, livres et DVD.

+ Le CD Soul Bag

Chaque semestre, Soul Bag offre un CD à ses abonnés. Sampler de 14 titres sélectionnés par nos soins parmi les nouveaux disques chroniqués dans nos pages.

Sur le CD d’avril-mai-juin 2016 :
• Son Little
• Jamison Ross
• The James Hunter Six
• Tedeschi Trucks Band
• Hazmat Modine
• Jackie Payne
• Gary Clark, Jr.
• Anderson .Paak
• Bonnie Raitt
• Nigel Hall
• Mavis Staples
• Mike Andersen
• Neal Black & Larry Garner
• Toronzo Cannon

Renseignements et abonnements sur http://www.soulbag.fr/

No Comments »Filed under: Les News |
03.4
16

Le numéro 49 d’ABS Magazine (février 2016) est paru …

by Fred ·

Couv49Au sommaire :

  • Interview : Aki Kumar – « L’esprit de Sonny Boy renaît dans la Bay Area »

Bien que résidant à San José, Californie, Aki Kumar, jeune harmoniciste, a fait ses armes en écoutant tous les souffleurs de la Windy City, et ses reprises de Little Walter ou de Sonny Boy sont à tomber. Nous l’avons entendu récemment dans le CD de D’Mar & Gill ou encore derrière Jackie Payne. Cultivant un look rétro très « fifties » et maîtrisant les classiques à merveille, il n’en apporte pas moins une sensibilité nouvelle au blues et crée l’émotion. Nous l’avons rencontré pour vous avant ce concert. Son sourire, son talent, son énergie, sa gentillesse, son humour, ses idées et ses projets musicaux en font une des grandes révélations blues 2015 et quelqu’un avec qui, assurément, il va falloir désormais compter. Par Marin Poumérol

  • Portrait : Hosea Leavy – The Grandaddy of Fresno blues

Fresno, Californie, est une des quarante plus grandes villes américaines. Située au cœur d’une région devenue, grâce à l’irrigation, une des plus fertiles du monde, Fresno a gardé l’atmosphère tranquille d’une cité rurale du Sud. La population noire, issue de migrants venus du Texas, de Louisiane et d’Arkansas, réside dans le quartier du westside :  West Fresno. à partir des années 40, une scène blues très vivante s’y développe, grâce aux artistes en tournée entre Oakland et Los Angeles et aux musiciens installés dans la cité : l’harmoniciste Sidney Maiden, le pianiste Mercy Dee Walton (One Room Country Shack), le guitariste Norman “Slim” Green (The Cats From Fresno enregistrèrent pour Dig Records, label de Johnny Otis), Richard “Harmonica Slim” Riggins et Hosea Leavy. Par Gilbert Guyonnet – Discographie par Marcel Bénédit & Jean-Pierre Arniac

  • Entretien : Lil’ Jimmy Reed – Le swamp blues dans le cœur…

Invité en novembre 2015 à se produire dans le cadre du Lucerne Blues Festival, l’artiste attachant que nous avons rencontré et sur lequel nous ne disposions que de peu d’informations, ne se contente pas de retranscrire avec talent les compositions de son idole, Jimmy Reed. Il sait aussi s’échapper du tempo qui a forgé la réputation de son mentor pour y aborder des compositions plus personnelles. Désormais à la retraite, il est devenu un infatigable voyageur, aux côtés du pianiste anglais Bob Hall. après une tournée au Royaume-Uni et avant une série de dates en Israël, le musicien a fait une courte halte au cœur de la Suisse. Il a bien voulu partager quelques souvenirs avec nous. Par Jean-Luc Vabres

  • Jazz Me Blue : Donnie Fritts – L’homme-Wurlizer ou la voix de la photo…

Quatre disques en 43 ans. Un mélange de décontraction et d’humilité qui s’impose dès la première écoute du premier morceau de ce disque d’un autre temps. Oh My Goodness, le bien nommé, vous prend en main dès sa note initiale, vous ramenant à un temps révolu, à une période à base de Muscle Shoals, de film de Peckinpah ou de romans de James Lee Burke. Dave Robicheaux, le policier cajun emblématique des livres de Burke pourrait être sur la pochette de cet album crépusculaire, à égrener le temps qui passe et le monde disparu, qu’on n’en serait pas vraiment surpris… Par Stéphane Colin

  • Rencontre : Anthony “Big A” Sherrod – Le blues du Delta a un héritier

En tant que visiteur régulier du Delta, je ne peux m’empêcher de regretter – quand on parle du futur ou de l’état actuel du Delta blues – que l’on passe assez systématiquement sous silence un artiste qui, à mes oreilles, personnifie le mieux le son électrique du Delta, la tradition d’un Big Jack Johnson, celle des Jelly Roll Kings ou d’un Wesley Jefferson… Son nom ? Anthony “Big A” Sherrod. Par Jean-Pierre Urbain

  • Golden Vinyls : Reverend Robert Ballinger – « Little Black Train »

Gospel pour une fois dans cette rubrique. Le réservoir est immense et n’a été qu’assez peu réédité en CD. Les grands noms ont bénéficié de bonnes rééditions, mais les « seconds couteaux » sont souvent aux abonnés absents. Il en est pourtant d’extraordinaires, comme le Révérend Robert Ballinger. Par Marin Poumérol

  • Interview : Shanna Waterstown – Une tornade de Floride à Paris

Arrivée de sa Floride natale, via New York, Shanna Waterstown est venue s’installer à Paris en France au début des années 90. Ses atouts : elle sait tout chanter avec une voix forte et chaleureuse, sensuelle et grave ; sa formation de danseuse lui permet de jouer de son physique éblouissant. Elle a été, avec classe et beauté, danseuse dans des revues et a chanté la soul, le disco, le jazz, le blues et le R&B dans des festivals partout en Europe ainsi que sur des scènes et en clubs à Paris, avant de se tourner résolument vers une carrière de chanteuse de blues, un blues très imbibé de soul et de R&B. Par Robert Sacré

 … Et puis des dizaines de chroniques de disques, livres, DVD, le bloc-notes et un dernier hommage collégial à Otis Clay…

 Renseignements & abonnements sur http://www.absmag.fr/

No Comments »Filed under: Les News |