12.15
16

Le numéro 52 d’ABS Magazine est paru !

by Fred ·

ABS52Le magazine trimestriel sous la forme actuelle s’arrête avec ce numéro de décembre 2016. ABS Magazine a été diffusé un peu partout, nous avons durant ces 15 années réussi je crois à faire partager notre passion, notre plaisir et notre regard parfois « différent sur la musique afro-américaine et son environnement ». Notre intérêt pour cette musique et les services que nous pourrions encore lui rendre ne sont pour autant pas morts, loin de là. Aussi avons-nous décidé d’en tourner la page, du moins sous cette forme, et mettre fin au support papier pour évoluer vers autre chose. A l’ère du numérique, nous pensons intéressant de tenter l’aventure du magazine en ligne, qui offre une meilleure réactivité (notamment en terme de parutions discographiques et d’événementiel) et une diffusion plus large. Celui-ci verra le jour début 2017. Il sera gratuit. Pour les nostalgiques du papier, sachez que des publications sont en projet (sous forme d’ouvrages et non plus de magazines), dont nous vous ferons part via le web notamment.

Nous souhaitons remercier sincèrement et chaleureusement tous nos lecteurs, pour beaucoup très fidèles, mais aussi les directeurs de labels et de festivals qui, pour certains, sont devenus de vrais amis au fil du temps, ainsi que tous ceux qui nous ont fait confiance et nous ont soutenus.

L’équipe d’ABS Magazine

au sommaire de ce numéro :

• Hommage – Jean-Pierre Urbain (1963-2016). par Etienne Bours

• Zoom – The Lemon Song : à propos d’une image de Robert Johnson. Par Daniel Droixhe

• Zoom – Another Man Done Gone . Par Paul Oliver – mise en forme Vincent Joos

• Dossier – New Orleans : Un peu de préhistoire… Par Gilbert Guyonnet

• Portrait – James Booker : Bayou Maharajah – Par Robert Sacré

• Rencontre – Lil’ Buck Sinegal : The soul of a Zydecobluesman. Par Jean-Luc Vabres

• Entretien – John Ellison : Some Kind of Wonderful, « Ma chanson est plus connue que mon nom ». Par Marcel Bénédit

• Jazz Me Blue – La musique de Katrina : Du paradis du pauvre homme à la longue ligne noire, un panorama non exhaustif des chansons de l’ouragan. Par Stéphane Colin

• Hommage – Buckwheat Zydeco. Par Jean-Pierre Bruneau

• Golden Vinyls – Cousin Joe : « Cousin Joe of New Orleans ». Par Marin Poumérol

• et notre sélection ABS de disques, DVD…

http://www.absmag.fr

No Comments »Filed under: Les News |
12.14
16

Soul Bag : le n° 225 sera en kiosque à partir du 16 décembre 2016 !

by Fred ·
sb225

Au Sommaire

• James Brown : The One and Funky (Dossier 18 pages): Dix ans après sa disparition, retour sur la discographie monumentale du Godfather, agrémenté d’une série de photos rares prises sur une scène d’Alabama en 1965. Parce que la flamme brownienne n’a pas fini de nous enfiévrer. Par Frédéric Adrian, Franck Cochon, Belkacem Meziane, DJ Père NS, Jacques Périn, Nicolas Teurnier

• Fred Wesley – Les Bienfaits des Coulisses : Près de soixante ans après ses débuts sur les planches des clubs de Mobile, dans l’Alabama, Fred Wesley continue à jouer sa musique sur les scènes du monde entier et à prouver que son titre de “funkiest trombone player alive” est loin d’être usurpé. De James Brown à George Clinton en passant par Ike & Tina Turner, Count Basie et Maceo Parker, tour d’horizon de la carrière d’un passionné. Par Frédéric Adrian

• David Evans – Expert de terrain : Auteur, enseignant, producteur, patron de label, explorateur et interprète : rares sont les amateurs de musiques afro-américaines qui n’ont jamais croisé la route de David Evans. Retour sans langue de bois sur cinq décennies de rencontres au service du blues, de Bukka White aux Fieldstones en passant par Al Wilson, Skip James, Jake Owens, Jessie Mae Hemphill et R.L. Burnside… Par Frédéric Adrian

• Laura Mvula – Éclats de Confiance : Terrain d’expression de la poésie soul et symphonique qui sommeillait en elle, “Sing To The Moon” révélait en 2013 l’univers singulier de Laura Mvula. Plus nerveux, son récent “The Dreaming Room” étend brillamment l’envergure de cette subtile musicienne britannique. Loin de son image de gravure de mode inaccessible, c’est une Laura Mvula spontanée, les mains prêtes à bondir sur le piano, qui nous a éclairé sur le cheminement d’une jeune carrière déjà marquante. Par Nicolas Teurnier

• Lee Fields – Par les liens du Message : Longtemps connu des seuls initiés et des collectionneurs de vinyles rares, revenu dans le circuit dans les années 90 par la porte funk, c’est l’année 2009 et l’album “My World” qui auront vu Lee Fields remonter en force sur le ring soul. Jamais redescendu depuis, tenant la concurrence à distance, Fields n’a depuis jamais cessé d’enregistrer ni de tourner. Il signe aujourd’hui un nouvel album encore et toujours concocté par l’élite de Brooklyn. Par Franck Cochon

• Sharon Jones – 1956-2016 – Immense tristesse : Sharon Jones est décédée le 18 novembre – entourée de ses proches, parmi lesquels les membres des Dap-Kings – des suites du cancer du pancréas contre lequel elle se battait depuis plusieurs années. Hommage. Par Frédéric Adrian

• Lafayette Thomas – À l’Ouest un Héros : Certains des plus influents guitaristes de blues n’ont fait que des carrières de sidemen, ont peu enregistré sous leur nom et sont souvent aujourd’hui bien oubliés. C’est le cas du très subtil Lafayette Thomas. Par Gérard Herzhaft

• Hannah Williams – S’Affirme à Fond : Après avoir fait irruption en 2012 avec un premier album salué par les amateurs de deep funk, la chanteuse britannique nous revient avec un nouveau disque bluffant dans lequel s’entrechoquent influences soul, grooves puissants et pop psyché, et sur lequel plane l’ombre bienveillante de Malcolm Catto, le producteur des Heliocentrics. Il devenait indispensable d’en savoir plus sur elle. Par Ulrick Parfum

• Ben l’Oncle Soul – Sur la Route de Sinatra : Des kilomètres avalés sur les sentiers de l’Amérique à bord d’une Chevrolet avec pour seul compagnon de voyage, un CD oublié dans l’habitacle… Le destin a choisi Frank Sinatra comme bande-originale d’un périple qui aura conduit Ben l’Oncle Soul sur des terres qu’il n’avait jusqu’ici jamais explorées. “Under My Skin”, son troisième album, offre bien plus qu’une relecture du répertoire du plus célèbre des crooners. Il en redéfinit les contours. Les mots d’un autre, avec ses maux à lui. Par Mathieu Bellisario

• Debbie Sledge – Dans la Famille Jazz : Entrée dans la légende des musiques populaires afro- américaines grâce au succès en 1979 de We are family, Debbie Sledge décide, après quarante- cinq ans de fidélité sororale, de s’offrir une excursion en solo loin de Sister Sledge en explorant, aux côtés du pianiste danois Nils Lan Doky, son goût pour le jazz. Un rare passage à Paris a été l’occasion de revenir avec elle sur un parcours commencé dans les clubs de Philadelphie… Par Frédéric Adrian

• Nico Duportal – Répond Présent : Qui d’autre que Nico Duportal sait aussi bien faire le lien entre l’ancien et le moderne, la joie physique du rythme et de la danse, et l’ironie mélancolique des textes ? L’homme a de l’expérience, des idées claires et sait aussi ce qu’apporte un bon équilibre de vie. Par Christophe Mourot

• Yasmine Kyd – Le Charme du Cousu Main : Avec trois albums à son nom et une présence discrète mais régulière sur les scènes parisiennes, Yasmine Kyd est une des voix les plus passionnantes de la scène soul française. Rencontre avec une artiste à l’univers très personnel. Par Frédéric Adrian

• The Olympians – Jupiter dans ton Salon : Des albums de Sharon Jones à ceux de Lee Fields, des supergroupes Menahan Street Band à El Michels Affair, Toby Pazner est toujours de la partie, assurant là le poste de claviériste, écrivant ici un arrangement de cordes qui va bien. Ses amis font des albums de soul instrumentale inspirée par la rue, les bandes originales et le karaté ? Lui, avec The Olympians, choisit l’antiquité, la Grèce et les Dieux… Par Franck Cochon

• Curley Taylor – Les Touches qui font Mouche : Le précédent article que nous avions consacré à ce dynamique chanteur-accordéoniste datait de dix ans tout juste. Huit albums plus tard, il était temps de faire le point sur sa carrière. Entretien décontracté à l’occasion de son passage en France dans le cadre du festival Nancy Jazz Pulsation. Par Philippe Sauret 

Et aussi : hommages à Buckwheat Zydeco et Phil Chess. Et plus de 200 chroniques de CD, livres et DVD
No Comments »Filed under: Les News |
12.11
16

4ème Challenge Blues Français à La Charité-sur-Loire le 16 août 2017 : appel à candidatures !

by Fred ·

Informations et inscriptions sur http://www.franceblues.com/?p=5446

No Comments »Filed under: Les News |
12.11
16

Découvrez les Stages de Blues de Jacques Morgantini !

by Fred ·

FullSizeRenderIl incarne parfaitement la Mémoire du blues, c’est d’ailleurs le titre d’un film réalisé par Jacques Gasser qui lui est consacré … Depuis 70 ans, Jacques Morgantini fait tout ce qui est en son pouvoir pour que le blues rayonne dans notre pays mais aussi aux USA où il a contribué à la reconnaissance de quelques grands bluesmen de Chicago. Président du Hot Club de France pendant des années, celui qui était à l’origine un grand passionné de jazz de jazz a finalement côtoyé les plus grands bluesmen, les a enregistrés à Chicago et diffusés avec le label de son épouse Marcelle, sa complice, les a produit sur le label Black and Blue …

Se rendre chez lui, à Gan, près de Pau, c’est sauter dans le grand bain et nager au milieu des souvenirs de Big Bill Bronzy, de John Lee Hooker, de Memphis Slim, de Luther Allison ou encore de Magic Slim qui avant nous ont tous partagé à sa table le fameux cassoulet de Marcelle Morgantini, un plat devenu célèbre dans le monde entier … C’est s’asseoir sur des chaises où ces grands artistes ont vécu tout comme nous des moments inoubliables, se retrouver autour de la cheminée où ils ont donné des concerts privés pour quelques amis de passage !

A la tête d’une collection de sons et d’images incroyable avec nombre de pièces inédites qu’il a enregistré lui-même, Jacques Morgantini vous reçoit aujourd’hui dans son antre où il donne, plusieurs fois par an, des stages personnalisés dont on ressort la tête et les oreilles pleines de belles choses … Qui n’aimerait pas découvrir un enregistrement privé de Big Bill Bronzy ? Les premiers témoignages enregistrés du talent de Magic Slim ? Plus qu’une simple conférence, c’est son vécu que le Maitre partage durant ses stages, avec passion mais aussi talent et surtout humour ! Du vendredi à 17 heures jusqu’au dimanche à la même heure, on y partage les connaissances mais aussi les bons produits locaux et même le champagne qui est offert à l’arrivée …

Vous avez-vous aussi envie de profiter des connaissances d’un expert es-Blues ? N’hésitez pas à le contacter pour participer à une session ou à organiser votre propre stage chez Jacques Morgantini … Session personnalisée sur demande de 6 à 8 personnes ! Renseignements auprès de morgantini.jacques@neuf.fr

No Comments »Filed under: Les News |
12.8
16

4ème Challenge Blues Français à La Charité-sur-Loire le 16 août 2017 : appel à candidatures !

by Fred ·

France Blues, en partenariat avec le Festival Blues en Loire organise le 4ème Challenge Blues Français.

Ce concours est doté de trois prix :

– L’accompagnement d’un groupe au 34ème International Blues Challenge à Memphis en janvier 2018
– L’accompagnement d’un artiste solo/duo au 34ème International Blues Challenge à Memphis en janvier 2018
– L’accompagnement d’un groupe ou d’un artiste solo/duo au 8ème European Blues Challenge à Hell (Norvège) en avril 2018

Pour pouvoir participer, les candidats doivent être adhérents de France Blues dans la catégorie « Membre Actif » ou « Membre Associé », et être à jour de leur cotisation 2017 (ou 2016 si l’adhésion est à échéance après le mois de janvier). En outre et en cas de qualification, le candidat devra être à jour de sa cotisation au moment des différents Challenges auxquels il sera appelé à participer.

De la même façon, un membre au minimum de chaque groupe devra être sociétaire de la Sacem (condition nouvellement imposée par cette société civile pour les bénéficiaires de son aide à l’international).

Les groupes et artistes ayant représenté la France aux précédentes éditions des concours internationaux (IBC et EBC) ne sont pas éligibles pendant une période de 5 ans. Toutefois, un artiste ayant précédemment participé en solo/duo pourra faire partie d’un groupe sélectionné dans la mesure où il n’en est pas le leader. De même, un membre d’un groupe précédemment sélectionné pourra se présenter en solo/duo ou faire partie d’un autre groupe. L’acceptation ou le refus de ces cas particuliers sera décidée par le bureau de France Blues en tenant compte des règlements internationaux de la Blues Foundation et de l’European Blues Union.

La catégorie groupe est constituée de 3 musiciens et plus, le concours financier de France Blues étant toutefois limité à 5 musiciens pour ce qui concerne les transports et l’hébergement.

Un candidat ne pourra s’inscrire que dans l’une des deux catégories « Solo/duo » ou « Groupe ».

La date limite de candidature est fixée au 20/01/2017. Les candidats devront envoyer pour cette date leur formulaire d’inscription (téléchargeable ici) accompagné de 3 fichiers MP3 et d’un lien vidéo présentant le groupe sur scène. Les candidatures seront soumises à un comité de présélection composé de professionnels. Ce comité de présélection désignera 6 finalistes avec un minimum de 2 finalistes dans chaque catégorie (groupe et solo/duo). La liste des finalistes sera dévoilée au plus tard le 20/02/2017.

La finale se déroulera le mercredi 16/08/2017 sur la Scène du Festival Blues en Loire à La Charité-sur-Loire (58) devant un jury de professionnels composé de représentants de magazines, d’animateurs de radio, de programmateurs. La Sacem sera invitée à y participer. Ce jury désignera les formations retenues pour les trois prix.

Les finalistes se produiront 20 minutes chacun et bénéficieront d’un backline commun. Les batteurs seront autorisés à utiliser leurs propres cymbales et leur caisse claire. Les autres musiciens pourront disposer de leurs « effets ».

Un changement de plateau de 10 minutes sera prévu entre chaque groupe durant lequel il sera procédé à un rapide soundcheck !

La participation à la finale ne donnera pas lieu à rémunération des candidats qui seront cependant défrayés par un forfait transport et prise en charge de l’hôtel pour une nuit uniquement et pour les seuls artistes, à l’exclusion des managers ou autres accompagnateurs, des formations effectuant plus de 200 kms. L’hébergement se fera en chambres doubles, donc 3 chambres pour un groupe de 5).

Le forfait transport sera de 300 € pour les groupes effectuant plus de 200 kilomètres depuis l’adresse sous laquelle le groupe a adhéré à France Blues et de 150 € pour moins de 200 kilomètres. Pour les solos et duos le forfait sera de 200 € pour les participants effectuant plus de 200 kilomètres depuis l’adresse sous laquelle ils ont adhéré à France Blues et de 100 € pour moins de 200 kilomètres.

L’inscription sous-entend l’acceptation sans réserve des participants aux règles du concours et à celles de l’International Blues Challenge et de l’European Blues Challenge. Les groupes s’engagent bien entendu à se libérer s’ils sont choisis pour Memphis ou pour l’Europe. La prise en charge des frais de déplacement voire des frais d’hôtellerie pour ces concours est liée comme chaque année à l’obtention du financement (subventions, mécénat, cotisations). Dans l’hypothèse où le financement ne serait pas obtenu (ou partiellement obtenu), le ou les groupes déclarés vainqueurs de ce Challenge pourraient bénéficier d’un défraiement forfaitaire (sur justificatifs) ou seraient automatiquement qualifiés pour représenter France Blues l’année suivante pour ce ou ces concours internationaux.

No Comments »Filed under: Les News |
12.4
16

Offrez un cadeau intelligent pour les fêtes !

by Fred ·

bluesfolfs« BLUES, COUNTRY… folks ! » (Rencontres, portraits, entretiens vol. 1)

32 ans de presse musicale, 32 ans de partage, de passion… Plus de 1400 interviews…

Après avoir dirigé de nombreuses revues, notamment musicales (Crossroads, Best, Médiators, Music Up, Compact…) et participé à de nombreuses autres (Guitares & Claviers, Line-Up…), Christophe Goffette referme ce chapitre en publiant sur plus de 4000 pages (en 12 volumes) le meilleur du meilleur de ces rencontres, portraits, entretiens (et anecdotes !)…

Le premier volume est à l’impression et sera disponible à la mi-décembre. Il est consacré à la fine fleur du blues (beaucoup ne sont plus de ce monde, malheureusement), mais aussi à quelques folk singers et même à une poignée de figures incontournables de la country music.

Plus des deux tiers de l’ouvrage est constitué d’entretiens inédits ou majoritairement inédits. En tout, 40 chapitres plus une préface de Manu Lanvin, le tout orné d’autant d’illustrations exclusives de Lilyan.

Détails techniques : Grand format 180mm x 240mm / 340 pages. Tirage strictement limité à 1000 ex, numérotés et signés. En vente exclusivement auprès de l’auteur.
NOTA : il est possible d’avoir le même numéro sur toute la série des 12 volumes, il suffit de le préciser à la commande de celui-ci.
PRIX UNITAIRE : 30 EUR + Frais de port : 7,50 EUR (1ex) / 8,50 EUR (2ex) / 12,50 EUR (3 à 6ex) / 18,50 EUR (7 à 13ex)

Chèque à l’ordre de Goof Prod, à envoyer directement chez l’auteur : Christophe Goffette, Chemin du Haut des Buissons, 95430 Auvers-sur-Oise.
Pour connaître les tarifs de livraison hors de France, contacter directement l’auteur par email : goffette.goffette@gmail.com (Idem pour un paiement via paypal ou virement bancaire)

No Comments »Filed under: Les News |
12.3
16

Nina Van Horn en tournée en Chine pour les fêtes …

by Fred ·

China-2016Nina Van Horn n’en finit plus de tourner dans le Monde entier ! Après des concerts et des tournées en Europe, en Amérique, en Afrique et en Asie avec son groupe, c’est cette fois en trio avec Lea Worms au piano et Mathias Bernheim aux percussions qu’elle emmènera son hommage à Nina Simone passer les fêtes en Chine pour une tournée qui se déroulera du 22 décembre au 1er janvier !

Et comme la trêve des confiseurs ne dure jamais bien longtemps avec notre grande dame du blues, c’est dès le 4 janvier qu’elle reprendra la route pour quatre dates en République Tchèque !

Pour nos compatriotes qui aimeraient assister au nouveau spectacle de Nina Van Horn, on rappelle que toutes ses dates françaises sont consultables sur son site http://www.ninavanhorn.com/

No Comments »Filed under: Les News |
11.24
16

Une association dédiée au Blues en Dordogne …

by Fred ·

A new association is born… ! Welcome in Dordogne !

Déjà réputé pour sa qualité de vie, le Sud du Département manquait néanmoins un peu de « 12 mesures »…
Il fallait bien combler cette absence…

Et bien c’est fait ! En cette fin d’année 2016, quelques fondus de la musique bleue ont décidé de créer une association dont l’objectif principal est de permettre la diffusion et la découverte, par le plus large public, de la musique du Diable tant dans son expression originelle que dans ses aspects les plus modernes.

bluespourpre

« BLUES POURPRE» vient donc de voir le jour à l’automne 2016. Son périmètre privilégié, situé entre le Bergeracois et le Lot et Garonne, est donc le « Périgord Pourpre » qui lui a donné son nom, pourpre comme la couleur que prennent les feuilles de vignes à cette période de l’année…

Afin d’atteindre son objectif, « BLUES POURPRE » envisage de proposer au plus grand nombre, ceci tout au long de l’année, des concerts, des scènes ouvertes, des expositions, des ateliers de création, des master-class, ainsi que des partenariats avec diverses associations locales.

La cerise sur le gâteau étant un festival organisé lors d’une soirée d’été dans un lieu typique du Périgord, avec tout ce que cela comporte… Mais chuuutttt… Nous y reviendrons rapidement !

En résumé, cette petite association a pour unique ambition de proposer tout ce qui peut contribuer à faire découvrir et aimer cette musique qui a influencé toutes les musiques modernes actuelles.

Alors on se donne rendez vous début 2017 pour les premiers tours de chauffe !?

A très vite !

L’équipe de « BLUES POURPRE »

bpsib@free.fr
06 28 75 40 89

No Comments »Filed under: Les News |
11.22
16

Le 4ème Challenge Blues Français aura lieu le 16 aout 2017 à La Charité-sur-Loire …

by Fred ·

chatmusiqueLe 4ème Challenge Blues Français se déroulera le mercredi 16 aout 2017 dans le cadre du Festival Blues en Loire organisé par Le Chat Musiques à La Charité-sur-Loire, dans la Nièvre (58).

C’est une manière pour France Blues de saluer un festival qui adhère aux valeurs portées par notre association, la convivialité, le respect des artistes, du public et des bénévoles, la qualité et la fidélité à ses engagements.

Après Le Sonograf’ en 2014, le Cahors Blues Festival en 2015 et les RDV de l’Erdre en 2016, ce sera également l’occasion de continuer notre « tour de France » du blues en espérant qu’il nous conduise dans les années à venir dans d’autres régions !

Nichée au sud-ouest de la Bourgogne, au bord de l’A77/N7, la Charité est ainsi à moins de 2 heures de Paris (200 Km) et à 15 minutes de Nevers. Elle est à 50 Km à l’est de Bourges et 110 Km au sud-ouest d’Auxerre, sur la N151.

L’appel à candidature sera lancé prochainement … Avis aux groupes qui souhaitent tenter leur chance !

Les structures qui souhaiteraient accueillir le Challenge Blues Français dans les années à venir peuvent également nous contacter …

http://www.lechatmusiques.com/

No Comments »Filed under: Les News |
11.19
16

Un Français à l’honneur pour les Keeping The Blues Alive Awards en 2017 …

by Fred ·

morgantiniLa Blues Foundation à Memphis vient de publier la liste des récipiendaires des Keeping The Blues Alive Awards pour 2017 et c’est avec beaucoup de plaisir et d’émotion que nous découvrons qu’un Français, et non le moindre puisqu’il s’agit de Jacques Morgantini, sera une fois encore à l’honneur pour ce millésime lors de la cérémonie qui se déroulera le 3 février 2017 dans le salon d’honneur du Doubletree Hotel en présence du gratin de la scène blues mondiale.

Jacques Morgantini incarne la Mémoire du blues. C’est d’ailleurs le titre d’un film qui lui est consacré, nourri de ses archives inédites, et réalisé par Jacques Gasser. Comment évoquer un tel personnage ? Touche-à-tout de talent, il a non seulement œuvré au cours des 70 ans écoulés pour la promotion du blues dans notre pays, mais contribué aux USA mêmes, à la reconnaissance des musiciens de Chicago. Président du Hot Club de France pendant des années, parce qu’au départ Jacques Morgantini était un féru de jazz, il a côtoyé les plus grands bluesmen, les a enregistrés à Chicago et diffusés avec le label de son épouse Marcelle, sa complice, les a produit sur le label Black and Blue. Qui d’autre a reçu chez lui Big Bill Bronzy, John Lee Hooker, ou Magic Slim ? Et des décades plus tard, il continue avec discrétion à faire partager son vécu, reçoit de jeunes artistes et témoigne lors de conférences …

Les Keeping The Blues Alive Awards sont remis chaque année à différentes personnes qui œuvrent pour la cause Blues en dehors des feux de la rampe, qu’ils soient organisateurs de festivals, agents, managers, gérants de salles de spectacles, journalistes, photographes, écrivains ou encore professeurs … L’idée n’est pas de saluer un chanteur ou un musicien pour ses talents d’artiste mais bel et bien de mettre à l’honneur une ou des personnes qui travaillent dans l’ombre pour que lesdits musiciens puissent évoluer dans des conditions optimales.

Les Keeping The Blues Alive Awards récompensent ceux qui les reçoivent pour la qualité et l’aboutissement de toute une carrière ! La liste des récipiendaires pour 2017 s’établit donc comme suit :

Baltimore Blues Society
Blues and Soul Records
Kathy Bolmer
Briggs Farm Blues Festival
Kyle Deibler
Greaseland Studios
Highway 99 Blues Club
Jay Miller
Jacques Morgantini
James Nagel
Porretta Soul Festival
Steve Salter
Eddie Stout
Suzanne Swanson
WGLT radio
Wolf Records

Plus d’informations sur :
http://www.blues.org
http://www.memoiredeblues.org/jacques-morgantini/

1 Comment »Filed under: Les News |