Keeping The Blues Alive Awards

2008 – Blues sur Seine

Jean Guillermo est le créateur d’un festival unique qui se tient dans plusieurs villes de la région de Mantes-la-Jolie où les artistes se produisent pendant 17 jours. Le festival propose 140 spectacles dans 80 lieux différents et 22 villes ou villages de la banlieue ouest de Paris. Ce qui en fait un évènement remarquable, c’est que le festival se déplace vers le public. Les artistes, en plus des concerts publics, se produisent dans les écoles, les hôpitaux, les maisons de retraites ou encore les prisons. En 9 ans, le festival a vu se produire 350 artistes dans ce cadre unique. Afin d’éduquer le public français, Blues-sur-Seine a mis en place un programme spécifiquement à destination des écoliers, en amont du festival. En 2004, une équipe de 15 enseignants a créé un « Cahier du Blues », et en 2007, ils ont proposé une master class de deux jours à destination des musiciens et des professeurs de musique afin de les aider à développer des stratégies dans le cadre de leurs enseignements. Jean Guillermo et son équipe composée de professionnels et de bénévoles ont réussi à immerger toute une région dans la culture Blues.

flagukJean Guillermo has created an amazing multi-city festival in which Blues artists perform in various towns throughout the region of Mantes Le Jolie in France for 17 days. The festival includes 140 Blues events at 80 locations throughout 22 participating small and medium villages in Paris western suburbs. What is remarkable is that they take this festival to the people. The artists who play the festival also perform in schools, hospitals, nursing homes, and prisons. In its ninth year, the festival has presented over 350 bands with this unique experience. To educate the French audience, Blues sur Seine presents a Blues in the Schools program in advance of the annual event. In 2004, a team of fifteen teachers created a Teaching the Blues Guide, while in 2007 they are hosting a two-day « Teaching the Teachers » master class for Blues musicians and music teachers to develop classroom strategies. Jean Guillermo and his staff of professional and volunteers have immersed an entire region of France into the Blues culture.

2011 – Didier Tricard

DidierDepuis plus de 35 ans, Didier Tricard œuvre pour la promotion du Blues en Europe. Il est le créateur du Chicago Blues Festival Tour of Europe (le 41ème en 2010) et a initié des tournées pour des icônes telles que B.B. King, Buddy Guy, Albert King, Junior Wells, Albert Collins, Snooks Eaglin et Ike Turner. Il a débuté dans le métier en tant que roadie pour Luther Allison et John Lee Hooker pour une tournée de deux semaines organisée par le label Black and Blue. Il a ensuite travaillé, de 1978 à 1981, pour l’équipe de George Wein basée en Europe et a organisé des tournées pour Muddy Waters, Fats Domino et Chuck Berry. En 1982, il a monté une tournée dans le cadre du premier « Chicago Blues Giants tour », parmi lesquels figuraient le Lonnie Brooks Band (avec Eddie Shaw, Lefty Dizz et Melvin Taylor). Vint ensuite en 1982 le « Chicago Blues Legends tour » avec Little Milton, Magic Slim, B.B. Odom et Lucky Peterson. Didier Tricard organise les tournées européennes de Magic Slim (ils ont commencé à collaborer en 1978), Kenny Neal, Lil Ed et Zac Harmon. Depuis 10 ans, il est directeur artistique pour le Jazz Club Etoile de l’Hôtel Méridien à Paris. Dans le même temps, Didier Tricard produit des enregistrements d’artistes Blues pour son label Isabel, fondé en 1979. Ses enregistrements les plus célèbres, parmi lesquels « Alone & Acoustic » et « Stone Crazy » de Buddy Guy ont été publiés aux Etats-Unis chez Alligator Records.

flagukFor over 35 years, Didier Tricard has been one of the main blues promoters in Europe. He created his Chicago Blues Festival Tour of Europe (41st in 2010) in addition to promoting individual tours with blues icons like B.B. King, Buddy Guy, Albert King, Junior Wells, Albert Collins, Snooks Eaglin, and Ike Turner. He first began in 1976 as the road manager for Luther Allison and John Lee Hooker on a two-week summer tour for Black and Blue records. As part of George Wein’s European office from 1978 to 1981, he booked shows and went on the road with Muddy Waters, Fats Domino, and Chuck Berry. In 1982 he booked his first Chicago Blues Giants tour, including the Lonnie Brooks Band featuring Eddie Shaw, Lefty Dizz, and Melvin Taylor, followed by the 1982 Chicago Blues Legends tour with Little Milton, Magic Slim, B.B. Odom, and Lucky Peterson. Tricard books European gigs for Magic Slim (their business relationship started in 1978), Kenny Neal, Lil Ed, and Zac Harmon, and for the last 10 years has acted as the artistic director for Jazz Club Etoile, Hotel Meridien, in Paris. At the same time, Tricard has also been a first-class producer of blues recordings for his Isabel label, founded in 1979. The most famous of his recordings have been released in America, including Buddy Guy’s Alone & Acoustic and Stone Crazy on Alligator.

2012 – Mike Lecuyer

Mike

Mike Lecuyer est une figure du Blues français. Sa passion pour le Blues est née en tant que musicien, mais c’est surtout à travers la création de La Chaine du Blues en 1999 qu’il s’est fait connaître. Ce site Internet permet aux amoureux du Blues d’échanger avec l’ensemble des acteurs de la scène Blues. Le site Web (www.bluesfr.net) compile des informations détaillées sur les festivals et les clubs Blues en France. Il liste également les sites en lien avec le Blues, ceux des autres pays francophones (Belgique, Canada, Suisse entre autres), les interviews en ligne, les vidéos d’apprentissage de la guitare et toutes les archives liées au monde du Blues. Depuis 12 ans, il coordonne le Tremplin Blues sur Seine. Il est co-fondateur W3 Bluesradio, la seule radio web française à ne programmer que du Blues. Il est enfin un des 14 co-fondateurs de France Blues.

flagukMike Lecuyer is one of the most important names in French blues. Though he began his love of the blues as a musician, it was his internet creation of La Chaine du Blues (the chain of blues) in 1999 that became his blues calling. This website connects the people of France with the totality of the country’s blues scene. The website, www.bluesfr.net, contains detailed information about clubs and festivals throughout France. It also features a comprehensive listing of French blues websites, web sites from other French-speaking countries, e.g., Belgium, Canada, Switzerland, etc., e-interviews, video, guitar instruction and blues news archives. For 12 years, he has coordinated the Tremplin Blues sur Seine (Challenge). He is the co-founder of W3 Bluesradio, the only French blues web radio playing continuous blues. He is also one of the 14 co-founders of France Blues, the new French association dedicated to promoting blues in France.

2012 – Soul Bag

SoulBag

Elvin Bishop a déclaré que « Soul Bag » était la meilleure chose qui soit arrivée à la France depuis Django Reinhardt. Fondé par Jacques Périn en 1968, « Soul Bag » est le plus ancien magazine Blues en France. Depuis sa création, plus de 200 numéros ont été publiés, couvrant des registres aussi divers que le Blues, la Soul, le Rhythm & blues, le Gospel, le Funk et le Zydeco. Bien que le titre du magazine puisse laisser à penser que le contenu est principalement axé sur la Soul, l’amateur de Blues y trouvera son bonheur. Disponible tous les trois mois, Soul Bag compte 3500 abonnés et vend environ 11000 numéros supplémentaires en kiosque. Le numéro de juillet/septembre 2011, par exemple, contenait des articles sur John Lee Hooker, Jr., Derek Trucks, le mythe de Robert Johnson, et 30 pages de chroniques CD, DVD, et livres. Bien que le magazine soit publié à des milliers de kilomètres du Delta et en français, Soul Bag, à l’instar d’autres publications non anglophones, permet de prolonger l’histoire du Blues et encourage les artistes modernes qui le font vivre.

flagukElvin Bishop says, « Soul Bag is the best thing to happen to France since Django Reinhardt. » Founded by Jacques Périn in 1968, Soul Bag is the oldest blues magazine in France. Since its founding, over 200 issues have been published, covering mainly blues and also soul, rhythm & blues, gospel, funk and zydeco. Though its title might give the impression the magazine’s content is soul, it truly is a blues lover’s find. Published every three months, Soul Bag reaches 3,500 subscribers by mail and another 11,000 through its newsstand sales. The July-September 2011 issue, for example, featured stories on John Lee Hooker, Jr., Derek Trucks, the myth of Robert Johnson, and 30 pages of CD, DVD, and book reviews. Even though it is published thousands of miles from the Delta and in a foreign language, Soul Bag, like so many foreign publications, keeps American blues history and its modern performers alive throughout France.

2014 – Gerard Herzhaft

Gerard

L’encyclopédie de Gérard Herzhaft consacrée au Blues devrait avoir une place de choix sur les étagères de chaque amateur de Blues. Le livre a été publié pour la première fois en Europe en 1979, mais après de nombreux voyages aux Etats-Unis, Herzhaft a sorti une version revue et corrigée aux Etats-Unis aux Presses Universitaires de l’Arkansas. Le livre liste, par ordre alphabétique, les noms de tous les musiciens répertoriés. Il inclut également une discographie et termine par une vingtaine de pages qui retracent les origines des standards du Blues. Cette encyclopédie a aussi été traduite en Allemand, en Tchèque et en Espagnol. Mais Herzhaft a écrit bien plus que cette encyclopédie. Il a signé, depuis 1971, plus de 1000 articles sur l’histoire du Blues et de la musique, et a été publié dans tout ce qui compte comme magazine musical à travers le monde. Il a écrit de nombreux articles sur la musique américaine, mais également trois romans prenant pour décor le Blues (tous traduits en anglais). Il a en outre reçu de nombreux prix littéraires en France. Son livre « Le Blues » a été traduit en Portugais, en Roumain et en Turc, permettant ainsi de diffuser le Blues auprès de millions de nouveaux lecteurs et auditeurs. Enfin, Herzhaft a été sollicité en tant que consultant, de 1980 à 1992,  pour participer à la création du « Center for Southern Studies » à l’Université du Mississippi.

flagukGerard Herzhaft’s Encyclopedia of the Blues should be an essential addition to every fan’s bookshelf. It was first published in 1979 in Europe, but after many long trips to the United States, Herzhaft revised his book and released it in the U.S. through the University of Arkansas Press. The book includes alphabetical listing of performers, a discography, and 20 pages that trace the origins of blues standards. This encyclopedia has also been translated into German, Czech, and Spanish. But Herzhaft has written much more. He has penned over 1,000 articles since 1971 on blues history and music, published in nearly every blues and music publication here and abroad. He has written many essays on American music, as well as three blues-themed novels, all of which have been translated into English, and has won several literary awards in France. His Le Blues has been translated into Portuguese, Romanian, and Turkish, thus spreading the blues to millions of new readers and listeners. Finally, Herzhaft participated as a consultant from 1980 to 1992 in the creation of the Center for Southern Studies at the University of Mississippi.

2016 – Fred Delforge

Fred2

Bien qu’il soit un photographe et un critique de renommée mondiale, Fred Delforge est plus connu en tant que créateur du webzine Zicazic, créé il y a 15 ans pour promouvoir tous les styles de Blues et ses dérivés auprès du public européen. Son site présente chaque année plus de 750 chroniques de Cds et 400 reports de concerts écrits par une équipe de bénévoles qui non seulement parcourt les festivals et participe à l’IBC (International Blues Challenge), aux Blues Music Awards et à l’European Blues Challenge mais qui rend compte également de façon régulière d’évènements ponctuels. De 1000 visiteurs par mois à ses débuts, le site est passé à 30000 quatre ans plus tard et a aujourd’hui atteint 100000 visites par mois. Il y a sept ans, Fred Delforge a décidé de constituer une nouvelle équipe : aujourd’hui, elle est composée de 15 photographes, auteurs et programmeurs web. Non seulement Fred Delforge contribue à Zicazic en tant que photographe et journaliste, mais il est également membre du conseil d’administration de l’European Blues Union depuis 4 ans. En 2011, il a co-fondé France Blues. Soutenu par l’équipe de Zicazic, il a développé un site aussi efficace que possible. Après une seule année d’existence, le site attirait plus de 20000 visiteurs par mois ; après 4 ans, la barre des 65000 était dépassée.

flagukThough he’s a world-class photographer and writer, Fred Delforge is best known for developing his website, www.zicazic.com, 15 years ago as a portal to promote all forms of blues and other musical styles to his European audience. His site includes new reviews of more than 750 CDs and more than 400 live reports every year from volunteers around the world who attend festivals, the IBC, the BMAs, and the European Blues Challenge, and who report daily activity. From a modest 1,000 visitors a month when the site began, it grew to 30,000 four years later and then to 100,000 at its peak. Then seven years ago Delforge created a new team for ZicaZic, which now includes 15 photographers, writers, and web engineers. In addition to being a writer and photographer for his site, Delforge has been a member of the European Blues Union board of directors for four years. In 2011 Delforge and others co-founded France Blues, and with the ZicaZic team he tried to create a website as efficient as possible for this new association. After only one year, the site boasted more than 20,000 visitors a month; after four years, it reached 65,000 a month.

2016 – Cahors Blues Festival

Robert

Le Cahors Blues Festival, fondé en 1982, est le plus ancien festival Blues en France. Son créateur, Gérard Tertre, est décédé en 2002. Reconnu à travers l’Europe, ce festival qui a lieu en juillet attire plusieurs milliers de personnes chaque soir. Il permet à de nombreux artistes encore inconnus de se produire lors d’un challenge annuel, et il continue sans relâche sa promotion du Delta Blues et du Blues sous toutes ses formes. En 2006, Robert Mauriès est devenu président et il n’a de cesse de perpétrer la vision originelle de Gérard Tertre. De nos jours, le festival attire plus de 20000 personnes chaque année. L’après-midi, les cafés et les terrasses de la ville proposent des concerts gratuits et Cahors prend alors des airs du Delta du Mississippi. Le soir, la grande scène accueille les musiciens les plus talentueux du Delta et de Memphis. En 2014, Cahors s’est vu décerner un « Mississippi Blues Trail marker », le second en Europe. Johnny Winter a donné son dernier concert, en 2014, sur la scène du Cahors Blues Festival, et l’année suivante, Robert Mauriès a contribué à renommer une rue de Cahors du nom de Johnny Winter. En février 2015, l’European Blues Union a décerné à Robert Mauriès le « Blues Behind the Scenes European Award » pour son travail en faveur du Cahors Blues Festival.

flagukThe Cahors Blues Festival, founded in 1982, is the oldest blues festival in France. Its founder was Gerard Tertre, who passed away in 2002. Known throughout Europe, this July festival has attracted several thousand people to each of its evening main-stage concerts. It has introduced to the public many little-known or unknown artists through its talent competition, and it continues to pursue its goal of promoting Delta blues and blues music in general. In 2006 Robert Mauries joined the festival as president and CEO and continued with Tertre’s vision. Now more than 20,000 people attend the festival each year. Its dozen free afternoon concerts and those on the café terraces give Cahors the look of a town in the Mississippi Delta. The main-stage concerts welcome the most talented Delta bluesmen and Memphis artists. In 2014 Cahors was granted a Mississippi Blues Trail marker, the second in Europe. Johnny Winter’s last performance was on the Cahors Blues Stage in 2014, and the next year Mauries had a street in Cahors named in memory of Johnny Winter. In February 2015 the European Blues Union recognized Mauries for the Cahors Blues Festival with the Behind the Stage European Award.

2017 – Jacques Morgantini

kbajacquesDifficile de résumer tous les faits d’armes de Jacques Morgantini, 92 ans, en quelques lignes. Mais la première chose qui frappe lorsque Jacques Morgantini parle d’un certain Bill à côté duquel il s’est assis en 1951, c’est lorsqu’on réalise qu’il évoque Big Bill Bronzy ! Dès la fin des années 40, il fait découvrir le Blues en France et en Europe. En 1945, il crée le Hot Club de Pau grâce auquel il organise des concerts de Blues dans la région. Dans les années 70, il se rend aux Etats-Unis avec son épouse, Marcelle, avec pour but de photographier, filmer et enregistrer les musiciens de Blues noirs de Chicago afin de partager ces documents avec le public européen. De la fin des années 40 et jusqu’aux années 70, il a enregistré les plus grandes icônes Blues, de Big Bill Bronzy à Sister Rosetta Thorpe en passant par T-Bone Walker, Magic Slim, Memphis Slim, Luther ’Snake’ Johnson et bien d’autres encore. Il a été président du Hot Club de France pendant 22 ans et a été à l’origine de la création de labels tels que MCM et Black&Blue. Il a également organisé les tournées européennes du Chicago Blues Festival. Sa biographie, Mémoire de Blues de Jacques Morgantini, se décline en deux DVD (pour un total de 4 heures) et comprend des enregistrements et des interviews d’archives de 30 musiciens parmi lesquels John Lee Hooker, Muddy Waters, Jimmy Rogers, Luther Allison, Koko Taylor, Homesick James, Jimmy Johnson … entre autres. Bien que la narration soit en français, les enregistrements captent l’énergie brute de musiciens dans la force de l’âge. En 2017, Jacques a été Lauréat France Blues, une récompense amplement méritée pour celui qui continue à partager sa science du Blues où qu’il voyage.

flagukIt’s hard to summarize all that 92-year-old Jacques Morgantini has accomplished in this short biography. The first thing you understand when talking to Jacques Morgantini is that the “Bill” he’s talking about sitting with in 1951 is Big Bill Broonzy! He first introduced blues music to France and all of Europe in the late 1940s and 1950s. In 1945 he founded the Hot Club de Pau, through which he organized blues concerts throughout the region. In the ’70s he came with his late wife, Marcelle, to the U.S. with a passion for photographing, filming, and recording black blues musicians in Chicago and delivering this content to Europeans. The recordings he produced in the late ’40s and through the ’50s, ’60s, and ’70s range from Big Bill and Sister Rosetta Tharpe to T-Bone Walker, Magic Slim, Memphis Slim, Luther “Snake” Johnson, and many other iconic blues masters. He chaired the Hot Club of France for 22 years and started influential record labels like MCM and Black&Blue. He arranged the European tours for the Chicago Blues Festival. His biographical DVD, Mémoire de Blues de Jacques Morgantini, is a four-hour, two-DVD set which features archival performances and interviews with 30 featured musicians like John Lee Hooker, Muddy Waters, Jimmy Rogers, Luther Allison, Koko Taylor, Homesick James, Jimmy Johnson, Hubert Sumlin, and many others, Though the dialogue is in French, the performance segments showcase the raw energy of a band of blues musicians in the energetic prime of their lives. In 2017 Jacques was presented with the first French Blues Laureate Award, a fitting honor for a man who continues to share his blues knowledge wherever he travels.

Retour