Archive for the ‘Les News’ Category

06.22
16

Retour sur l’Assemblée Générale de France Blues le 4 juin à Léognan …

by Fred ·

Merci à Jacques Merle et son équipe pour avoir accueilli notre Assemblée Générale annuelle le 4 juin dernier à l’occasion de l’une des soirées du Festival Jazz et Blues de Léognan (33)

Nous avons pu ainsi poursuivre notre tour de France après les assemblées tenues à Versailles (78), à Nargis (45), à l’Isle d’Abeau (38) et à Tremblay en France (93).

Merci également à ceux qui ont participé à l’A.G. comme aux membres ayant pensé à envoyer leur pouvoir.

jean-herve-michelBienvenue au nouvel administrateur ayant présenté sa candidature dont nous nous réjouissons de l’élection : Jean-Hervé Michel de Nueva Onda. France Blues souhaite regrouper tous les acteurs de la communauté blues et se réjouit de voir ainsi les agents représentés au sein de son Conseil d’Administration.

L’Assemblée Générale de France Blues est par nature un évènement géographiquement mobile … Vous organisez un festival, une nuit du blues ou un grand rendez-vous entre la fin mars et la fin juin ? Vous êtes facilement accessible par train, par bus ou par avion ? Votre ville dispose d’une capacité hôtelière suffisante pour accueillir du public venu des quatre coins du pays ? Vous souhaiteriez accueillir l’A.G. France Blues lors d’un de vos prochains évènements ? N’hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions étudier la possibilité de venir vous rendre visite dans les années à venir …

06.14
16

Blues Magazine #81 dans les kiosques à partir du 15 juin !

by Fred ·

BM81_COUVAu sommaire

SAGA : troisième volet des marques KING et le survol de la carrière de quelques grands artistes Kings…

DOSSIER: Blues en Nord. Jean Christophe BAUGE c’est intéressé à la scène musicale sur ces régions du Nord, France et Belgique. La survie du Blues, marché de niche pour l’industrie du disque, passe par la scène, le Nord est la plus dense en concert après l’Ile de France les festivals font travailler les artistes à petite échelle. Mais ce sont les festivals généralistes, de jazz et de rock, qui font figures de bouées de sauvetage en programmant le blues sur les grandes scènes. Il a réalisé un benchmarking de six d’entre eux…

Interviews :

Il y a des moments rares dans la vie, Nous avons rencontré Barbara HENDRICKS lors de sa venue à Paris pour son concert blues à la Philharmonie. Ce jour là, un air de printemps flotte tout est paisible, lumineux et brillant à la fois prêt pour un échange exceptionnel avec une immense artiste, que notre collaboratrice, Béatrice Chauvin vous fais partager…

James HUNTER, en 30ans de carrière, ce chanteur-guitariste n’a cessé d’affirmer son inextinguible passion pour le R&B noir des 50’s et 60’s. Passé au fil du temps de la manche au coin des rues Londoniennes jusqu’aux plus grandes scènes internationales. Alors qu’il s’apprête à sillonner l’Europe pour une grande tournée d’automne, il nous a accordé cette interview en toute simplicité…

Larry GARNER & Neal BLACK, sans nul doute qu’après le choc provoqué  par la sortie de l’album Guilty Saints, nous avions des tas de questions sur le bout de la langue. L’intérêt d’une telle interview résidant bien dans le fait de poser les mêmes questions aux deux protagonistes…

L’édition de l’international Blues Challenge de Memphis était le théâtre d’un évènement, touchant tout particulièrement la France, avec la remise de deux Keeping the Blues Alive Awards à Fred Delforge (Zicazic et Blues Magazine) et Robert Mauriès (Directeur du festival de Cahors). Mais également d’effectuer un reportage lors d’un périple aux sources du blues avec les photos de Sylvie Bosc. Alain Hiot est allé leur demander leurs ressentis.

Derek TRUCKS et Susan TEDESCHI on répondu à nos question à l’occasion de leur passage au Grand Rex de Paris. Dominique B. nous livre les propos qu’il a échangés lors de cette rencontre…

Donald Ray JONHNSON et GAS (Alias Gaspard OSSIKIAN guitariste et chanteur) nous racontent leur projet plutôt original et l’enregistrement d’un disque dans un appartement pas tout à fait habituel pour des prises de son, propos recueillis par Patrice de Rendinger…

Red BEANS & Pepper Sauce, Laurent Galichon originaire de Bézier et fondateur du groupe s’est entouré de musiciens de grande qualité et d’univers différents. Ce mélange de goûts musicaux, amène une touche nouvelle au blues. Ils nous parlent ici de leur parcours…

Les HONEYMEN, les deux frangins bretons Jimi et Elmor, Bien connu du public Français nous en disent plus sur leur nouveau projet Du Blues dans le Bayou, plus particulièrement destiné aux enfants…

Et bien sûr nos rubriques habituelles : Greg Zlap entre deux concerts avec Johnny et ses projets perso, est toujours à l’heure pour dispenser ses cours d’harmonica ainsi que de Gérard Védèche qui vous aide à progresser avec sa leçon de slide guitare. Patrice Gandois notre traducteur de chansons vous en explique les tournures, pour l’été un peu de surfin blues avec J.M. Pocheau et vous choisirez un livre, un CD où un DVD dans nos chroniques Blues Books et CD à la tentation. De quoi passer un bel été que je vous souhaite ensoleillé.

Une pensée pour Candye KANE qui nous a quittés le 06 mai dernier, à la suite d’une longue maladie contre laquelle elle lutait depuis huit ans. Nous garderons en mémoire le souvenir d’une grande artiste à la personnalité bien trempée.

Christian Le Morvan

 Renseignements et abonnements sur www.bluesmagazine.net

 

06.13
16

ABS Magazine N°50 (mai 2016) est paru !

by Fred ·

abs50Au sommaire :

• Zoom : Moonshine & Mojo Hands : The Mississippi blues Series
La série Mississippi blues proposée par Jeff Konkel et Roger Stolle
par Jean-Pierre Urbain

• Golden Vinyls : Buddy Lucas
Hoppin’ Bop with Buddy Lucas
par Marin Poumérol

• Zoom : Screamin’ The Blues
Les photos de Françoise Digel
par Marcel Bénédit

• Hommage : Piano C. Red
Cab Driver’s Blues. L’histoire du pianiste de Maxwell Street.
par Gilbert Guyonnet
discographie par J-P Arniac et M. Bénédit

• Rencontre : Bror Gunnar Jansson
Un blues à perdre le Nord.
par Nicolas Miliani

• Jazz Me Blue : Come Sunday
Song for my Father… L’histoire d’un morceau magique de Duke Ellington.
par Stéphane Colin

• Chi’Town Spirit
Coup de projecteur sur les clubs du South Side et du West Side de Chicago.
par Jean-Luc Vabres

• Entretien : Jimmy Johnson
Bluesman majeur en mode mineur.
En mai 2016, Jimmy Johnson est entré au Blues Hall of Fame. Occasion s’il en est pour revenir avec lui sur sa vie et sa carrière.
par Robert Sacré

… et de très nombreuses chroniques de livres et disques

www.absmag.fr

06.13
16

Fred Chapellier met un terme à sa carrière solo avec le «Final Tour 2017» …

by Fred ·

en partenariat avec France Blues et Zicazic

Tous les renseignements utiles sont ici

06.10
16

Fred Chapellier met un terme à sa carrière solo avec le « Final Tour 2017″ …

by Fred ·

fredfinalAprès 25 ans de carrière, 6 albums sous son propre nom et une dizaine de collaborations, un millier de concerts donné dans le monde entier … Fred Chapellier qui a récemment fêté son 50ème anniversaire prend la décision importante de mettre un terme à sa carrière en solo !

Toujours amoureux de la musique en général et du blues en particulier, Fred Chapellier n’a pas voulu partir sans adresser un ultime au-revoir à sas amis et à ses nombreux fans. C’est pour cela qu’il s’offrira un dernier baroud d’honneur avant de baisser le rideau sur un quart de siècle de carrière en s’offrant son « Final Tour 2017 » ! L’occasion pour tous d’aller voir le guitar hero nous jouer une dernière fois ses plus grands classiques, les « Night Work », « Under The Influence », « Sweet Soul Music » et autres « Blues For Roy » mais aussi tous les autres titres qui ont fait le bonheur d’un public sans cesse plus nombreux et toujours aussi comblé.

Amis avec Fred Chapellier et ses musiciens depuis de nombreuses années, France Blues et Zicazic ont décidé de s’associer à ce « Final Tour 2017 » et de devenir partenaires de la tournée pour accompagner encore un peu l’artiste vers ses nouvelles aventures …

Vous êtes fan de blues et vous voulez retrouver Fred Chapellier sur la route en 2017 ? Rendez-vous régulièrement sur http://www.fredchapellier.net/

Vous êtes programmateur et vous voulez accueillir le Fred Chapellier Band avant la fin de sa carrière solo ? Contactez Charlie Fabert sur cfbb.management@gmail.com ou au 06 68 67 51 33

06.9
16

Soul Bag n° 223 en kiosque le 10 juin 2016 …

by Fred ·

SB223Au Sommaire

• Dossier Chicago blues

-De la préhistoire à l’ère moderne
Bluebird sound, âge d’or, West Side sound, l’histoire du blues de Chicago obéit à des périodes clairement identifiées. À partir de la Seconde Guerre mondiale, elle nous est même familière. Mais elle n’a pas débuté dans les années 1940, au point que ses prémices nous ramènent quelques siècles en arrière. Retour sur des mémoires voilées mais captivantes. Par Daniel Léon

-Panorama en 50 artistes
Le blues et Chicago, c’est une histoire vieille d’un siècle déjà, avec une productivité qu’aucune autre ville dans le monde ne peut lui disputer. Alors autant vous dire que lorsqu’il a fallu établir ce panorama limité à cinquante représentants, un bon paquet de talents a été mis de côté. Mais depuis les pas des bâtisseurs de l’entre-deux-guerres jusqu’aux héritiers actuels, en passant bien sûr par des fifties en or et la relève appelée “West Side”, voici déjà un copieux parcours qui pourrait bien vous donner envie d’explorer aussi la partie immergée de l’iceberg. Par Soul Bag

• Jimmy Johnson : Témoignage d’un sage
Août 2014. Jimmy Johnson sort de l’ascenseur, il se met à parler, et on se retrouve projeté dans la légende. À 85 ans bien sonnés, il en paraît vingt de moins, son visage tâché de rousseur, sa voix sont sans âge, et c’est un homme aux principes de vie bien établis dans la simplicité, dans son époque, qui laisse parler sa sagesse. Et sa prudence. Par Christophe Mourot

• Toronzo Cannon : Cogner pour mieux sonner
Après avoir sorti deux solides albums chez Delmark, Toronzo Cannon prend son envol en publiant sur Alligator “The Chicago Way”. Fin connaisseur de sa ville et de son histoire, le chanteur-guitariste revient sur son parcours atypique ainsi que sur les raisons qui le conduisent à intégrer à son Chicago blues des influences exogènes à même de renouveler le genre et d’en assurer la pérennité. Par Ulrick Parfum

• Dans les replis du Chicago blues avec Matthew Skoller
Si la musique afro-américaine l’a saisi dans sa jeunesse à New York, c’est dans la métropole du Midwest que Matthew Skoller est devenu un acteur du blues le plus contemporain. Harmoniciste et chanteur, auteur-compositeur et producteur, ce musicien et parolier exigeant a acquis la réputation d’allier aux formes traditionnelles un regard pénétrant sur nos sociétés modernes. Il nous livre ici ses réflexions sur le monde changeant du blues de la Windy City, quelques-unes de ses admirations et un aperçu de ses activités socio-musicales. Par Philippe Bas-Rabérin

• Linsey Alexander : L’art de la farce
De Holly Springs à Chicago en passant par Memphis, Linsey Alexander a somme toute suivi un itinéraire classique pour un bluesman de sa génération. À l’issue d’une formation de très longue durée dans les clubs de la Windy City, il a entamé sa carrière discographique à un âge ou d’autres jouissent d’une retraite paisible. Mais ça valait la peine d’attendre. Par Daniel Léon

• Prince : 1958-2016
Double hommage après le départ surprise d’une icône de la musique sans frontières, boulimique de studio et showman hors catégorie. Par DJ Père NS et Frédéric Adrian

• Anthony Joseph : Poète à la racine
En dix ans de carrière, six albums et de nombreux concerts, Anthony Joseph est parvenu à imposer sa personnalité et son style particulier sur les scènes françaises. Originaire de Trinidad, il combine dans sa musique les sons de l’île avec des influences qui ont autant à voir avec le funk qu’avec le jazz et y ajoute l’intensité d’une écriture poétique qui a peu d’égale. À l’heure où paraît “Caribbean Roots”, son nouvel album, retour sur le parcours d’un artiste à la croisée des possibles des musiques noires. Par Frédéric Adrian

• William Bell : Un coup de maître
Quelle heureuse surprise ! On savait que William Bell, figure tutélaire de Stax, était en forme. Qu’il avait la musique soul rivée au corps et qu’il avait des choses à raconter. De là à imaginer qu’à 76 ans il livre son tout meilleur album et peut-être le meilleur disque soul de cette année… Né à Memphis, passé par New York et installé à Atlanta, William Bell revient sur Stax et boucle la boucle de la plus belle des manières. Par la grâce d’un brillant producteur, songwriter et musicien de New York, John Leventhal. Par Julien Crué

• Seinabo Sey : La portée des mots justes
Mordue de hip-hop et de neo soul, cette chanteuse suédoise aurait pu suivre une voie balisée sous le sigle R&B. Elle a préféré prendre des risques en confiant la mise en son de ses mots et de sa voix à un producteur-arrangeur inspiré, apte à conjuguer électronique et feeling. Le résultat se nomme “Pretend”, un premier album d’une acuité remarquable. Par Nicolas Teurnier

• Fantastic Negrito : Réincarne à fond
Près d’une décennie sans nouvelles. L’inquiétude a laissé place au soulagement alors que s’avance “Being Thru The Eyes Of A Child”, le deuxième album soulful de The Rebirth. Entretien avec Carlos “Loslito” Guaico, clavier, voix, producteur et tête pensante du groupe californien. Aussi rare que précieux. Par Nicolas Teurnier 

• Tasha Taylor : La pleine maîtrise
Publié en 2011, “Taylormade” l’avait inscrite sur la carte des artistes soul à suivre avec attention. Cinq ans plus tard, Tasha Taylor passe à la vitesse supérieure avec “Honey For The Biscuit”, magnifique album dont les compositions témoignent d’un talent arrivé à pleine maturité. Par Ulrick Parfum

• Curtis Salgado : Toujours debout
Avec “The Beautiful Lowdown” (Alligator), le Blues Brother de Portland dans l’Oregon nous offre une nouvelle leçon magistrale de feeling. Rencontre avec l’ancien partenaire de Robert Cray et Santana qui trace sa route de belle manière, malgré les coups durs, entre deep soul music et lowdown blues. Par Éric D.

• Leyla McCalla : Caraïbe en fleur
Personne singulière, complexe et inclassable, Leyla McCalla porte un nom écossais (reliquat colonial oblige), chante en créole haïtien, en anglais et en français cajun. Née à New York, de parents intellectuels haïtiens réfugiés, opposants à François Duvalier, elle a connu une formation musicale classique mais joue du violoncelle de manière peu orthodoxe et aussi du banjo et de la guitare. Elle s’est installée en 2010 à La Nouvelle-Orléans, “pointe avancée de la Caraïbe”, ville dont elle reconnaît qu’elle a contribué à enrichir sa personnalité. Par Jean-Pierre Bruneau

• George McCrae : L’amour toujours
Révisons notre histoire du disco. Quarante-deux ans après le succès planétaire de Rock your baby, George McCrae continue de souffler sur les braises du Miami sound. Son nouvel album est une réussite soul et l’homme est charmant. En attendant de le voir sur scène en Europe… Par Julien Crué

• Corinne Bailey Rae : Éléments terre
En prise directe avec la nature, “The Heart Speaks In Whispers” marque la magnifique renaissance de la chanteuse soul anglaise, plus terrienne que jamais. Par Mathieu Bellisario

• Martha High : Voyage jusqu’à soi
Lyn Collins et Marva Whitney n’étant plus de ce monde, Vicky Anderson n’enregistrant plus, Martha High reste aujourd’hui la seule rescapée des heures de gloires d’un empire jamesbrownien dont elle fut la choriste fidèle et emblématique. Elle est surtout la seule encore en activité, celle qui, à force de sillonner le globe pour enregistrer, collectionne les visas funk sur son passeport. Son dernier périple l’a menée en Italie, là où Luca Sapio, l’élève appliqué de Tom Brenneck, lui a concocté ce qu’il convient de présenter d’emblée comme sa meilleure sortie en solitaire. Par Franck Cochon

• JJ Thames : Mississippi girl power !
Avec son deuxième album “Raw Sugar”, la chanteuse JJ Thames met sa solide expérience acquise dans les studios Malaco au service d’une maturité artistique affirmée. Surprise ! La nouvelle diva ne vient ni du Mississippi, ni même du blues… Rencontre avec une femme attachante qui sait où elle va. Par Éric D.

• Boo Mitchell : Transmission royale
Incroyable : c’est dans un ancien cinéma de 1915, transformé en studio en 1957, que la chanson la plus écoutée dans le monde aujourd’hui a été conçue ! Grâce au phénoménal succès de Uptown funk, un morceau de Mark Ronson et Bruno Mars visionné plus d’un milliard de fois sur Youtube, couronné “disque de l’année” aux Grammy et joué à la mi-temps du Super Bowl, le studio Royal de Memphis retrouve la pleine lumière. Six ans après la disparition de l’ancien propriétaires des lieux, le génial producteur Willie Mitchell, c’est son petit-fils, Lawrence “Boo” Mitchell, qui entretient la flamme. En digne héritier et en passeur impliqué. Par Julien Crué

• Alexis Evans : Jumpin’ soul
La soul orchestrée connaît un renouveau bienvenu avec plusieurs formations audacieuses et énergiques. Vainqueur du Tremplin Blues des Rendez-Vous de l’Erdre en 2015, Alexis Evans a évolué du West Side blues vers la soul. Cela fait sens et il nous dit pourquoi. Par Christophe Mourot

• Candye Kane : 1961-2016
Huit ans. Pendant huit ans, Candye Kane a lutté contre un cancer du pancréas contracté en 2008 qui n’est jamais vraiment parti. Justifiant un peu plus chaque jour ses surnoms de “Toughest Girl Alive” et de “Superhero”. Par Daniel Léon

Et plus de 200 chroniques de CD, livres et DVD.

 Renseignements et abonnements sur http://www.soulbag.fr/ 

06.8
16

Gaelle Buswel remplacera Scarecrow pour la finale du 3ème Challenge Blues Français à Nantes le 26 aout …

by Fred ·

Gaelle-BuswelRetenu par divers impératifs qui l’empêcheraient de participer à l’International Blues Challenge et/ou à l’European Blues Challenge en 2017 en cas de sélection par le jury français, le groupe Scarecrow a eu la politesse et l’élégance de renoncer à sa participation au 3ème Challenge Blues Français, qui se déroulera sur la Scène Blues des RDV de l’Erdre à Nantes le 26 aout prochain, pour laisser sa chance à un autre candidat !

Dans ce genre de situation, le règlement du Challenge Blues Français prévoit de faire appel (s’il est disponible) au premier des groupes non qualifiés dans la catégorie en question. C’est donc le groupe de Gaelle Buswel, arrivé à la cinquième place des présélections dans la catégorie « groupes », qui sera présent à Nantes pour une finale qui accueillera donc :

Dans la catégorie « solo / duo » :
Bobby & Sue : http://www.bobbyandsue.com/
Vicious Steel : http://www.virguleprod.com/vicious-steel/

Dans la catégorie « groupes » :
Cotton Belly’s – http://www.cottonbellys.com/
Gaelle Buswel – http://www.gaelle-buswel.fr/
Kathy Boyé & The DTG Gang – http://www.kathyboye.com/fr
Red Beans & Pepper Sauce – http://www.redbeansandpeppersauce.com/

On se prépare donc à une finale très fémminine puisque 4 des 6 formations présentes ce jour là sont emmenés par une chanteuse !

 

06.7
16

Cahors Masters Of Blues : Stages Master Classes Blues – Chant et Guitare

by Fred ·

CAHORS MASTERS OF BLUES

Instrumental & Vocal – Session #1

STAGES MASTER CLASSES BLUES : CHANT & GUITARE

Du 11 au 13 Juillet 2016 dans la cadre du CAHORS BLUES FESTIVAL

 

Le Cahors Blues Festival, reconnu dans le monde pour sa qualité avec le dernier Keeping Blues Alive Award attribué par la Blues Foundation à Memphis en janvier 2016, propose à l’occasion de sa 35ème édition, des stages master classes de Blues.

Destiné aux musiciens et artistes amateurs  désireux de parfaire leur niveau et de rencontrer des artistes de renommée internationale.

En partenariat avec Eureka Live, créatrice en exclusivité pour le Cahors Blues festival du spectacle Hommage à la Route du Blues, meilleur spectacle de Blues (ZICAZIC) de l’année 2014.

mastercahors

Avec la participation de Michael Hawkeye Herman, (Récipiendaire 1998 d’un Keeping The Blues Alive Award) musicien de blues « la référence guitariste ». Il est avec ses 50 ans de concerts, et de partages avec les Légendes du blues, l’un des meilleurs spécialistes Américains, reconnu dans le monde entier par ses pairs, pour sa connaissance du blues de ses racines et pour la qualité de son enseignement.

Une occasion unique à ne pas manquer vous est offerte pour des tarifs attractifs grâce au soutien du Cahors Blues Festival et de ses partenaires.

TÉLÉCHARGER LES INFORMATIONS PRATIQUES

06.6
16

Le site Internet de la Toulouse Blues Society fait peau neuve !

by Fred ·

Logo-TBS-3Bienvenue sur le nouveau site de la TBS!

http://www.toulousebluessociety.com/

Ses rubriques inédites vous offrent encore plus de raisons d’aimer et de partager le Blues :

Rubrique « Ma Playlist Blues…by… » : explorez les 10 titres incontournables, du moment ou de toujours, partagés par un amoureux du Blues célèbre ou moins connu !

Rubrique « Chroniques du Blues…by… » : découvrez le portrait d’une icône du Blues, ou le récit du moment historique de la vie de notre musique, ou le retour sur une concert, un festival mémorable !

Rubrique « Mon plan Riff » : un Pro vous donne ses conseils pour un de ses riff Blues favoris…

Devenez acteurs de ces nouveaux lieux d’échanges et de partages de la culture Blues en nous proposant (par email adressé à  toulousebluessociety31@gmail.com) vos Playlists favorites, vos suggestions, vos articles pour les Chroniques du Blues, etc…

Et bien sûr retrouvez vos repères habituels :

Toute l’actualité des concerts à venir avec le lien pour la billetterie

L’espace Adhésion où vous retrouvez le bulletin pour nous rejoindre et bénéficier des avantages bien entendu (réductions, etc…) mais surtout pour soutenir le Blues dans votre ville (ce sont presque uniquement nos adhésions qui font vivre la TBS). Les statuts de l’association vous y sont rappelés.
Le descriptif de notre vocation associative et culturelle depuis notre création en 2011.

Un très grand merci à tous ceux qui ont œuvré pour cette nouvelle version du site TBS !

Et n’oubliez pas de nous retrouver nombreux vendredi 10 juin au REX pour le concert d’Alexis EVANS !!
(votre réduction habituelle d’adhérent vous y attend)

Longue vie au Blues !!!

L’équipe TOULOUSE BLUES SOCIETY

06.3
16

Réservez vos places pour le 4ème Gartempe Blues Festival !

by Fred ·

gartempe3La 4ème édition du Gartempe Blues Festival aura lieu du 13 au 15 août 2016 à Saint Savin, dans le département de la Vienne, sur les bords de la rivière Gartempe, aux portes du Parc Naturel de la Brenne ! Pour ceux qui ne connaissent pas encore la région, Saint Savin est à seulement 45 km de Poitiers, 75 km de Châteauroux, 120 km de Limoges ou encore 350 km de Paris.

Le site web du festival propose nombre d’hébergements dans les environs et toute l’équipe d’organisation se fait déjà un plaisir d’accueillir les festivaliers avec une programmation de qualité répartie sur les 3 jours du long week-end du 15 août.

Découvrez la vidéo de la programmation 2016 ICI

Samedi 13 août :
12h30 un concert gratuit au bord de la Gartempe, avec Jean-Marie Meyer & Jeff Magidson
Le soir, « Blues au Château » (achat du PASS sur le site), avec FETISH HEADS (Caraïbes) AURELIEN MORRO & THE CHECKERS (Fr) THE BLUES MYSTERY (CH) 58 SHOTS (Fr)

Dimanche 14 août :
12h30 un concert gratuit, avec Stompin’Joe
Le soir, « Blues au Château », (achat du PASS sur le site) avec POP FICTION (Caraïbes) BIG JOE HUNTER & THE BLUES BEANS (Fr) PAOLO MIZZAU & DOCTOR LOVE BAND (It) PAOLO BONFANTI (It)

Lundi 15 août :
A partir 12h30, « Blues on the River » (achat du PASS sur le site – déjeuner inclus), avec JESSIE LEE & THE ALCHEMISTS (Fr) BLACK CAT BONES (Fr) GWYN ASHTON (Aus)

Tarifs : 25 Euros par journée
Pass 2 jours à 40 Euros – 3 jours à 50 Euros

Renseignements et réservations sur
http://www.gartempeblues.com