Les Lauréats France Blues

Trois structures et personnalités ont été distinguées en 2016 pendant le Cahors Blues Festival

2016 – Marc Loison

laureat1Tout d’abord une voix venue de Normandie, celle de l’émission hebdomadaire de radio « Sweet home Chicago » qui fêtera dans quelques semaines sa 1000ème diffusion. Marc Loison en est le créateur et animateur depuis 33 ans. Au programme, les concerts de musiciens locaux, les performances de bluesmen étrangers, des interviews, écoute et critiques de disques, préparation de playlists, contacts tous azimuts, cadeaux aux auditeurs, dates de concerts et rendez-vous incontournables, élaboration et mise à jour quasi-quotidienne du site, et toujours des rencontres, des échanges, 33 ans de passion. Celle d’un Blues éternellement présent, rebondissant et surfant sur les modes au mépris de l’éphémère. Et ce n’est pas fini … Marc Loison, sur blues.radio666.com, propose un podcast 24h sur 24, histoire de n’avoir aucune excuse de rater l’heure du direct, le samedi à 13h !

2016 – Blues Magazine

laureat2Après la voix, les plumes, celles des rédacteurs qui avec les photographes on fait le succès de Blues Magazine édité par l’association Blues Etc. dirigée par Christian Le Morvan. Ce trimestriel vient de célébrer ses 20 ans. Né de la passion de  Patrick Astorg, professeur, et de Jean-Marc Debolster, élève d’une école de guitare à Deuil la Barre dans le Val d’Oise, il a eu comme parrain Luther Allison qui a signé la préface du premier numéro. Au fil des ans, l’équipe s’est étoffée avec des correspondants régionaux, le journal s’est professionnalisé avec l’augmentation de la pagination passée de 20 à 100 aujourd’hui, l’adoption de la couleur, et enfin le défi réussi en 2005 de la vente en kiosque alors que débutaient les difficultés de la presse écrite. Resté indépendant, n’ayant jamais reçu de subvention, ce sont ses fidèles lecteurs qui ont fait son succès, récompensant ainsi ses collaborateurs, tous bénévoles !

2016 – Jacques Morgantini

laureat3Après la radio et la presse écrite, il est temps de rendre hommage à celui qui incarne la Mémoire du blues : Jacques Morgantini. C’est d’ailleurs le titre d’un film qui lui est consacré, nourri de ses archives inédites, et réalisé par Jacques Gasser. Comment évoquer un tel personnage ? Touche-à-tout de talent, il a non seulement œuvré au cours des 70 ans écoulés pour la promotion du blues dans notre pays, mais contribué aux USA mêmes, à la reconnaissance des musiciens de Chicago. Président du Hot Club de France pendant des années, parce qu’au départ Jacques Morgantini était un féru de jazz, il a côtoyé les plus grands bluesmen, les a enregistrés à Chicago et diffusés avec le label de son épouse Marcelle, sa complice, les a produit sur le label Black and Blue. Qui d’autre a reçu chez lui Big Bill Bronzy, John Lee Hooker, ou Magic Slim ? Et des décades plus tard, il continue avec discrétion à faire partager son vécu, reçoit de jeunes artistes et témoigne lors de conférences. Pour tout cela, chapeau monsieur Morgantini !

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

Trois structures et personnalités ont été récompensées en 2017 pendant le Festival Blues de Traverse.

2017 – Jean Chalmandrier

jeancFrance Blues a voulu rendre hommage aux bénévoles qui dans toute la France se sont engagés, parfois depuis longtemps, pour que vive cette musique. Pour illustrer le parcours de Jean, tout a commencé il y a 27 ans en 1990 au festival « Jazz for Médoc » en assurant l’accueil de musiciens comme Melvin Taylor ou BB King, excusez du peu !, puis la régie scène. Après un an comme festivalier au festival « Blues Passions » à Cognac, il rejoint en 1998 l’équipe des bénévoles en gérant successivement jusqu’à aujourd’hui, l’accueil artistes de 3 scènes du festival. En 2001, c’est à Blues sur Seine qu’il décide de consacrer deux semaines en novembre à Mantes la Jolie (préparation produits dérivés, navettes transports, etc..) et ce jusqu’à cette année. Parallèlement il intervient depuis 25 ans à Léognan au Festival Jazz & Blues. Comme si cela ne suffisait pas il est également bénévole depuis 2001 à « Jazz en Touraine » avec une activité loges, catering, backstage. Cela méritait vous en conviendrez notre reconnaissance. C’est la raison pour laquelle nous remettons ce Trophée 2017 à Jean Chalmandrier et, à travers lui, à tous les autres bénévoles qui donnent temps et compétences !

2017 – Christophe Mourot

chrismNous voulons également reconnaitre l’engagement personnel et les multiples talents d’un Nantais érudit, Christophe Mourot.  C’est l’un des rédacteurs réguliers dont la contribution a fait le succès de Soul Bag. Ce trimestriel va bientôt célébrer ses 50 ans d‘existence, ce qui en fait l’une des toutes premières revues publiées en Europe. Depuis 1992, Christophe y assure, entre autres fonctions, la chronique de dizaines de disques, européens au départ, puis provenant du  monde entier. Mais Il n’est pas seulement chroniqueur, c’est aussi un journaliste complet, capable d’interviewer les musiciens ou d’écrire sur un artiste, un style, une époque. Harmoniciste à ses heures, il est appelé « Monsieur Blues » dans le journal Ouest France. Conférencier régulier, notamment au festival So Blues au Mans où il est conseiller pour la programmation, animateur radio pour « Prun’ de Blues » à Nantes et organisateur du Tremplin Blues et conseiller de la programmation blues aux Rendez-Vous de l’Erdre à Nantes … J’ai probablement oublié quelque chose !!!

2017 – La Traverse

travers1C’est un vrai plaisir que d’être sur place pour évoquer cette distinction. 25 ans de programmation blues, ça se fête ! La Traverse est l’une des très rares salles en France diffusant régulièrement du blues et des musiques associées, notamment à l’occasion de deux festivals chaque année. Des dizaines de formations s’y sont produites, aussi bien américaines que françaises, un Tremplin Régional est organisé pour révéler les talents émergents, des artistes sont sollicités pour animer des rencontres scolaires … Tout cela repose sur une équipe de professionnels mais aussi de bénévoles, sans oublier que rien n’aurait été possible sans l’adhésion au projet d’un public fidèle. A travers ses directeurs successifs, Marc Bourreau et aujourd’hui Paul Moulènes, mais aussi Michel Gaudray dont on apprécie les conférences sur le rock et le blues, c’est vous tous, les amis de la Traverse, qui êtes honorés !

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

 Trois structures et personnalités ont été récompensées en 2018 pendant la 7ème Paname Blues Night au New Morning.

2018 – Le Chat Musiques – Blues en Loire

chatmusicLe Chat Musiques, c’est une association qui propose depuis plus de 30 ans une saison de concerts tournée vers le blues, et surtout depuis maintenant 15 ans le festival Blues en Loire à la Charité-sur-Loire et dans les villes alentour.  Festival haut en couleur, Blues en Loire convie des artistes des quatre coins du monde à poser la « blue note » sur le patrimoine exceptionnel de la Charité-sur-Loire pour clore en beauté la saison estivale.
Musique noble, populaire et festive, le blues se joue dans le Prieuré, à la Halle aux Grains, mais aussi dans la rue ou à la terrasse d’un café. Improvisé, chanté, joué seul ou à plusieurs au plus près du public, le Blues livre sa couleur authentique, chaleureuse et spontanée. Et le public de plus en plus nombreux chaque année ne s’y trompe pas !

2018 – Blues Guitars France – Joël Poupeau

joelpoupeauBlues Guitars France est né d’une passion pour la musique. Plus encore ! Pour la guitare, cet instrument aux multiples couleurs, générations, ethnies, et qui permet à chacun d’exprimer ses joies et ses peines …
L’histoire a commencé à Chicago « The Windy City » : La première étape de Joël Poupeau sur le sol américain avec son festival et l’écho des guitares de BB King, de Johnny Winter. La seconde étape fut New Orleans avec ses nuits chaudes, la musique était partout, dans les rues, dans les bars. Puis en remontant le long de la Highway 61, l’Alabama, le Tennessee, le Missouri… le delta du Mississippi… le vrai blues… Memphis, Clarksdale, St Louis… la découverte des Cigarbox Guitar… ces instruments fabriqués de bric et de broc, accordés en open tuning, c’est la révélation ! Ces instruments ont le son blues !!! Le vrai ! L’authentique !! Joël a un flash : « Il faut que je crée mes propres modèles ! ». Ainsi sont nées les cigarbox guitars ST.Louis ! Blues Guitars France se devait ainsi d’exister et c’est ainsi que nombre de bluesmen ont pu nous abreuver de sons magnifiques, grâce au talent de luthier de Joël et à sa gentillesse …
Après avoir passé 6 années dans leur boutique de Pigalle, Joël Poupeau et son épouse sont en cours de déménagement vers la province ! Pas très loin de Paris, dans un bel endroit où vous pourrez leur rendre visite au Showroom dès qu’ils y seront installés ! Ils ont également décidé d’exposer leurs instruments sur les festivals musicaux et autres évènements en France et en Europe … C’est l’occasion de les rencontrer et de partager une passion avec eux !

2018 – Xav’ Alberghini

xavbluesmanA 43 ans, Xav’ Alberghini a un passé déjà très conséquent dans le monde du blues. D’abord comme mélomane très averti de cette musique depuis son enfance, et comme collectionneur invétéré de disques vinyle. Il se manifeste sur la scène blues d’abord en tant que photographe de concerts, qui a shooté la plupart des artistes français et étrangers de blues de la fin des années 90’ à 2010, souvent lors de leur passages parisiens, mais en couvrant aussi de nombreux festivals. La qualité de ses photos a été reconnue par des publications régulières dans les divers magazines de blues, mais aussi dans des revues spécialisées en photos. Beaucoup d’artistes lui doivent de précieuses images, utilisées en promotion ou pour des pochettes d’albums.
En 2007, il devient manager de Blues Power Band à une époque d’activité intense pour ce groupe, sur scène et en studio. Il accompagne le groupe partout, en France et à l’étranger (Memphis,  Montréal, Europe, participation au Blues Market de l’EBU…), prépare les tournées, veille aux aspects techniques, aux relations presse, à la couverture média, il bichonne !
Xav’ aime l’innovation : il y en a eu beaucoup sur cette période en termes de communication (tous les supports internet naissants, puis facebook), mais aussi en termes de show (par exemple, l’organisation d‘un concert événement pour la sortie de l’album Zee au Club Med World, avec plus de trente artistes à coordonner selon un script très précis, ce qui n’était guère fréquent sur la scène blues). Il est probable que ces audaces ont contribué à dynamiser la scène française et à créer une saine émulation pour proposer au public toutes formes de nouveautés, dans le respect de cette tradition musicale.
A partir de 2012, ses compétences et son sens du service sont également mises au service des meilleurs artistes français souhaitant réussir leur sortie parisienne, notamment au New Morning. La réputation de Xavier est solide : un concert organisé par Xav’ Alberghini est un concert qui se déroule bien : sur scène, en salle, et backstage.
En 2016, il prend les rênes d’un groupe prometteur : Elise and The Sugar Sweets, qu’il manage rapidement avec beaucoup de bienveillance, dans un esprit ouvert et rieur, ce qui ne tarde pas à porter ses fruits.
L’homme est aussi sérieux dans le travail que facile à vivre, et jovial dans la vie. Il se réjouit du bonheur de l’autre et tous ceux qui l’ont côtoyé sur la scène blues française sauront apprécier cette reconnaissance à sa juste valeur !

Retour