09.13
19

En route vers la remise des Lauréats France Blues 2019 …

by Fred ·

Ils viennent tout juste de nous être livrés, les Trophées qui seront remis aux Lauréats France Blues cette année sont bien au chaud et n’attendent plus que le bon moment pour s’en aller chez leurs nouveaux récipiendaires !

Laureats2019

Comme chaque année depuis 2016, nous avons décidé de mettre en avant le travail de trois personnalités ou structures qui œuvrent au quotidien et depuis des années pour le rayonnement et la reconnaissance du Blues en France et ailleurs. Les trois Lauréats France Blues 2019, qui sont habituellement loin des feux des projecteurs, vous seront officiellement présentés lors de la remise de leur récompense en marge du concert de Mike Greene & Youssef Remadna qui se déroulera le

Samedi 12 octobre 2019 à partir de 21h00 (Ouverture des portes à 20h00)
à La Maison du Blues – 42 rue du 11 novembre – 41320 Châtres sur Cher

Le Club étant rapidement complet, on vous recommande vivement de réserver à l’avance à par téléphone au 06 24 77 71 58 ou par mail à lamaisondublues@gmail.com

Ce sera également l’occasion, pour ceux qui l’ont pas encore fait, de visiter le Musée Européen du Blues qui sera ouvert le jour du spectacle de 10h30 à 18h00 en continu (bar et petite restauration possible sur place)

Toutes les informations sur le Musée Européen du Blues sur http://museedublues.free.fr/

No Comments »Filed under: Les News |
09.11
19

Soul Bag n° 236 nouvelle formule en kiosque le 13 septembre 2019 !

by Fred ·

sb236• Raphael Saadiq

-Au nom du frère
En 2009, pour son premier numéro vendu en kiosque, Soul Bag mettait en couverture Raphael Saadiq. À l’époque, le chanteur et bassiste venu d’Oakland surfe sur la popularité inattendue auprès du public français de “The Way I See It”. Une décennie plus tard, alors qu’il vient de publier son premier album en huit ans, il était temps de faire un point avec lui. Afin d’éviter la routine promotionnelle, l’idée est de lui proposer un retour vers ses débuts à partir d’un accessoire un peu particulier : une copie de “Signs Of Revelation” des Gospel Hummingbirds”.

-Le gospel de Raphael
Habitué des collaborations de luxe – de D’Angelo à John Legend –, Raphael Saadiq n’a cependant jamais oublié ses racines gospel. Petit inventaire de quelques apparitions significatives souvent négligées par les fans.

-2010-2018 : l’art de la console
Bien qu’il ait très peu publié sous son nom, Raphael Saadiq n’est pas resté inactif pendant la décennie qui vient de s’écouler…

Par Frédéric Adrian – Photos par Wilfried Antoine Desveaux pour Soul Bag

• Chicago Blues Festival : La tournée aux 50 bougies
L’intérêt des Européens pour le blues doit beaucoup aux tournées de l’American Folk Blues Festival des années 1960, nul ne le conteste. Celles du Chicago Blues Festival prirent quasiment le relais en 1970, plus modestes certes, mais plus faciles à gérer, elles entretinrent la flamme et sensibilisèrent des générations d’amateurs et de musiciens grâce à leur régularité et leur authenticité. Plongée en images à l’occasion du cinquantième anniversaire. Par Jean-Pierre Tahmazian, Jacques Périn et Brigitte Charvolin

• Robert Randolph : Jouer pour des jours meilleurs
Robert Randolph & the Family Band, l’ensemble de gospel le plus rock et le plus funky qui soit, nous livre une nouvelle petite bombe avec “Brighter Days”. Virtuose sans égal d’une steel guitar électrisante, Robert Randolph est bien décidé à faire se lever les foules et à porterla bonne parole, comme en témoigne cette interview. Amen ! Par Éric Doidy – Photos par Éric Garault pour Soul Bag

• Big Jon Atkinson et Bigtone Records : Let’s have a natural sound
Originaire de Pensacola en Floride, Big Jon Atkinson a d’abord pensé que le blues appartenait au passé avant de devenir un ardent défenseur de son intemporalité. Multi-instrumentiste, chanteur, producteur, il met tous ses talents au service de ce qu’il faut appeler selon lui “le blues vrai et honnête” et des artistes qui le pratiquent, en préconisant d’oublier son ego. Par Christophe Mourot

• Cadillac Baby et Bea & Baby Records : Trying to make a living
De 1959 à 1974, Cadillac Baby, de son vrai nom Narvel Eatmon, fut une figure de la musique populaire à Chicago, comme gérant de club et producteur avec son label Bea & Baby. La parution d’un superbe coffret nous donne l’occasion d’évoquer sonhistoire et d’exhumer de nos archives des photos rares. Par André Hobus et Daniel Léon

• Brittany Howard : Sa sœur dans le cœur
Elle figure dans le dossier “Electric Ladies” de notre numéro d’été, mais nous ne savions pas que cette charismatique trentenaire préparait l’une des meilleures surprises de la rentrée. Sans pour autant renoncer à la brillante aventure d’Alabama Shakes, Brittany Howard s’échappe en solo avec “Jaime”, un premier album introspectif sur lequel plane l’aura de sa grande sœur prématurément disparue. Par Julien D.

• Eryn Allen Kane : Une voix enracinée
“Un arbre planté au bord de l’eau”. Cette référence biblique, symbole de force et de résilience, renvoie notamment au We shall not be moved que chantaient les Staple Singers et les marcheurs aux côtés de Martin Luther King. En baptisant ainsi son nouvel EP, Eryn Allen Kane confirme ce qui saute aux oreilles : une volonté de sonner en prise directe avec la soul originelle. Par Nicolas Teurnier

• Annika Chambers : Solidement armée
En juillet dernier, Annika Chambers était à l’affiche du Porretta Soul Festival. Aujourd’hui, elle publie un troisième album intitulé “Kiss My Sass”. Née il y a 34 ans à Houston, la plantureuse chanteuse texane livre sa propre version du blues au féminin. Par Julien Crué

• The Teskey Brothers : Complices du bout du monde
Les Teskey Brothers, c’est avant tout une histoire de passion et d’amitié. Quatre gamins fans de soul et de blues qui grandissent dans une petite ville à l’est de Melbourne et décident de monter un groupe. Quinze ans plus tard, plus soudés que jamais, ils publient leur second essai, le brillant “Run Home Slow”. Entretien longue distance avec le bassiste Brendon Love. Par Ulrick Parfum

• Isaiah Sharkey : The makings of him
Un jouet magique, une famille de musiciens et un don précoce. L’histoire d’Isaiah Sharkey semblait écrite avant même que le guitariste de 29 ans ne la vive pleinement. À l’occasion de la sortie de son deuxième album “Love Is The Key”, Soul Bag revient sur le destin tout tracé de l’enfant prodige de Chicago. Par Mathieu Bellisario

• Hannah Williams & the Affirmations : Secrets de confirmation
Trois ans déjà depuis le fantastique “Late Nights & Heartbreak”. L’attente en valait la peine car son successeur, “50 Foot Woman”, est une réussite, pépite soul funk garnie de chansons exceptionnelles. Accompagnée de son duo de compositeurs, le claviériste James Graham et la chanteuse Victoria Klewin, Hannah Williams dévoile pour nous les coulisses de ce disque-événement. Par Ulrick Parfum

• Lettuce : Planté dans le bitume
Sur disque, c’est un groupe qui se conforme tant bien que mal à des formats acceptables. Sur scène, à la manière des Allman Brothers, c’est une mécanique à la fois rigoureuse et expérimentale qui étire les titres, les démonte et les remonte. Guitares et claviers sous pédales d’effets, tenus par un groove en forme d’étau sur lequel il usine sa musique à coups de marteaux cuivrés, Lettuce produit un funk sans vision passéiste. Énorme, moderne et puissant. Par Franck Cochon

• Flyin’ Saucers Gumbo Special : Une cuisine qui régale
Les Flyin’ Saucers Gumbo Special sortent leur huitième disque en 22 ans d’existence. Fer de lance des musiques de Louisiane en France et en Europe, le groupe a une stature unique et une signature musicale instantanément reconnaissable. On en parle avec Fabio Izquierdo qui tient à préciser qu’il s’exprime au nom du groupe, insistant par-là sur la force du collectif. Par Christophe Mourot

• Hal Singer : Itinéraire d’un ténor
Hal Singer, bientôt centenaire, est un témoin actif et précieux de l’histoire du jazz qu’il parcourt avec humour dans sa biographie Jazz Roads. On y lit dans le détail les aventures d’un jeune saxophoniste noir qui a vécu avec dignité dans l’Amérique ségrégationniste des années 1930, 40 et 50, celle des territory bands, des grands orchestres et du rhythm and blues. Par Alain Tomas

• A Day In… Porretta, havre de soul
Depuis plus de trente ans un petit coin d’Italie se transforme chaque été en capitale de la soul. Plus qu’un festival, une expérience dont l’intense convivialité nous incite à toujours y retourner. Par Ulrick Parfum

Et plus de 150 chroniques de CD, livres et DVD + le CD Soul Bag

Renseignements et abonnements sur http://www.soulbag.fr/

No Comments »Filed under: Les News |
09.9
19

20 ans après, Travel in Blues reprend du service … pour un soir, et pourquoi pas plus !

by Fred ·

tibTravel in blues, l’association de blues à Paris est de retour après une longue période de mise en sommeil, tel le shérif Clarence Gatemouth Brown ressuscité !

Une subite envie nous a pris de faire revivre, le temps d’une soirée, l’esprit de cette époque où nous avons contribué à faire vivre le blues à Paris : des rencontres avec des bluesmen venus de tous horizons, journal mensuel gratuit, conférences, bœuf et concerts ont rythmé les 5 années de vie de l’association dans des lieux aujourd’hui disparus comme le Bottleneck, le Saint-Louis Blues, le Cavern Café…

Venez fêter ou découvrir avec nous les années Travel in Blues autour d’une expo inédite, d’une double conférence sur l’amplification de la guitare par Arnaud Legrand et Mike Lewis, deux luthiers d’exception, et bien sûr, une jam session avec Bassam Bellman et tous ceux qui font vivre le blues : Benoît Blue Boy, Amar Sundy, Vincent Bucher, Karim Albert Kook ont notamment déjà répondu présents… Keep the blues alive !

Rendez-vous le samedi 28 septembre de 16 h à minuit
Bar-restaurant Lenouvô Cosmos
Dalle des Olympiades, 105, rue de Tolbiac
75013 Paris

Entrée libre
Possibilité de dîner sur place

Renseignements sur https://www.travel-in-blues.com/

No Comments »Filed under: Les News |
09.7
19

Koko Owens Blues, roman historique de Jean-Luc Tancoigne illustré par l’auteur …

by Fred ·

kokoowenA la fin des années 70, un infirmier a de longs échanges durant ses nuits de garde avec un patient, hospitalisé à la suite d’une violente attaque cardiaque. Le récit qu’il entend le fascine. Et parce que « chaque personne est unique, chaque personne est un univers », il décide alors de coucher par écrit tout ce que cet homme lui raconte.

C’est ainsi qu’est né Koko Owens blues.

Cette histoire entraînera le lecteur aux côtés de « Koko », depuis les années 1930 quelque part dans le Mississipi, alors que sévit la plus grande crise économique qu’ont jamais connu les États-Unis d’Amérique, jusque dans l’Europe de la fin du XXème siècle, les étoiles pour guides et le blues pour compagnon de route.

Un roman socio-historique non dénué d’humour qui invite le lecteur à s’interroger sur le sens de la vie, le fonctionnement des nations, l’art, la musique, l’amitié et bien sûr … l’amour!

Nombre de pages : 278
Couverture souple dos collé
Format : 14.8 x 21cm
Date de publication : juillet 2019
ISBN : 9782956926207
Prix : 16,00 € (+ port colissimo 6,50€)

Extraits, illustrations et renseignements sur http://www.kokoowensblues.sitew.fr/#Accueil.A

No Comments »Filed under: Les News |
09.5
19

ABS Magazine #67 Online est paru !

by Fred ·

abs67Au sommaire :

• Bobby Rush : « Cinq jours sur la route avec Bobby Rush »
Bobby Rush, 85 ans. Un géant du Blues. Récipiendaire pour la première fois d’un Blues Award en 2017 pour son très bel album « Porcupine Meat ». Il n’est jamais trop tard… Bobby Rush, c’est aussi le parrain du tout récent Musée Européen du Blues fondé par Jacques et Anne-Marie Garcia à Châtres-sur-Cher. Le 6 avril, Bobby a honoré de sa présence l’inauguration de ce musée. Un événement intégré dans sa tournée européenne de quinze jours. Pour les quelques dates en France, Victor Bouvéron a pu accompagner Bobby et son groupe comme interprète et roadie. Une véritable aventure humaine et musicale. Par Victor Bouvéron

• Black Top Records : « Un grand label de blues et soul des années 80 »
Ceux qui ont connu les scènes de La Nouvelle-Orléans dans les années 80 et 90 ont forcément été marqués par les artistes et les disques d’un label indépendant unique en son genre : Black Top Records. Fondé par les frères Nauman et Hammond Scott à NOLA en 1981, il s’était spécialisé dans le Blues et le Rhythm’n’blues et publia au total 134 albums avec de véritables pépites, mettant en lumière des musiciens peu connus du grand public tels Snooks Eaglin (artiste emblématique du label), Guitar Shorty, Robert Ward ou encore Clarence Hollimon, mais permettant aussi à des « personnalités » d’enregistrer des albums parmi leurs meilleurs, tel le « Live at the House of Blues » de Solomon Burke en 1994 (B.T. 1108). J’ai eu la chance inouïe d’être dans la salle ce soir là, le moment est quasi indescriptible et l’album offre exactement l’atmosphère qui y régnait. Mais, pour être honnête, y a t’il un mauvais album Black Top ? Pour nous aider à choisir parmi l’ensemble de ces enregistrements, Marin Poumérol a fait pourABS Magazine une sélection plutôt futée… Par Marin Poumérol

• Art Neville R.I.P : « All These Things »
Art “Poppa Funk” Neville nous a quittés le 22 juillet 2019 à l’âge de 81 ans. Chanteur et organiste, il était une véritable icone de la musique de La Nouvelle-Orléans, notamment avec ses deux groupes : The Meters,  puis The Neville Brothers fondé avec ses frères. Comment mettre des mots sur ce « vide » laissé par cet artiste ou sur la peine d’Aaron le jour des funérailles ? C’est en écoutant All These Things et avec ce verbe unique qui lui est propre, que Stéphane Colin lui dit « au-revoir ». Par Stéphane Colin

• Janiva Magness : « La rédemption par la musique »
Janiva Magness a une actualité pour le moins chargée, mais aussi une histoire de vie qu’on qualifiera de « romanesque » (doux euphémisme…). Un « mémoire » poignant sur sa vie et sa carrière (« Weeds Like Us » – Fathead Records Publishing) et son 15è album (« Change In The Weather, Janiva Magness Sings John Fogerty » – Blue Elan Records) paraissent, l’occasion pour Robert Sacré qui l’a rencontrée de nous parler de sa carrière et de sa vie. Par Robert Sacré

Dans ce numéro également de nombreuses chroniques des disques nouveautés et rééditions qu’ABS mag a sélectionnés en cette rentrée.

à découvrir sur www.absmag.fr

No Comments »Filed under: Les News |
09.2
19

Résultats de l’édition 2019 du Tremplin des RDV de l’Erdre …

by Fred ·

Au terme des deux jours du Tremplin des RDV de l’Erdre, le jury a désigné les lauréats suivants :

1er Prix : Miss Bee & The Bullfrogs (Programmation en 2020)
2ème Prix : One Rusty Band (Aide à l’enregistrement)
3ème Prix : Ronan Onemanband et Marko Balland (Carte cadeau de 500 Euros chez Hurricane Music)

Des prix spéciaux ont également été alloués :

Prix du Collectif des Radios Blues : Miss Bee & The Bullfrogs et One Rusty Band
Pris So Blues : Miss Bee & The Bullfrogs
Prix Soul Bag : Miss Bee & The Bullfrogs
Prix Bain de Blues Festival : Trio Iku
Prix Montfort Blues Festival : Miss Bee & The Bullfrogs
Prix Festival Blues sur Suresnes : One Rusty Band
Prix Scène Caussimon à Tremblay : Ronan Onemanband et Marko Balland
Prix Disney Village : Maggy and The Buddies
Prix France Blues : Miss Bee & The Bullfrogs

e19
Miss Bee & The Bullfrogs se voient ainsi qualifiés pour la finale du 7ème Challenge Blues Français en 2020 et auront ainsi l’opportunité de gagner leur place pour l’International Blues Challenge à Memphis et/ou à l’European Blues Challenge à Chorzow (Pologne) en 2021

No Comments »Filed under: Les News |
08.23
19

Naissance d’un nouveau festival à Meyreuil (13) …

by Fred ·

meyreuilVoici un nouveau venu sur la planète des festivals de blues : « Blues Roots Festival » qui se déroulera du 13 au 15 septembre 2019 à Meyreuil (Bouches du Rhône près d’Aix en Provence), au Domaine de Valbrillant à Meyreuil, au pied de la Sainte-Victoire dans les jardins d’une bastide du XVIIIème siècle posée, parmi les marronniers séculaires, dans cette campagne aixoise.

Meyreuil propose un festival avec des concerts d’une qualité artistique internationale de tout premier plan, et notamment le grand guitariste Taj Mahal, qui dans le cadre de sa tournée mondiale, se produira en Trio au Blues Roots Festival pour sa seule date en France. Parmi les autres artistes invités, Vincent Bucher Quartet, Fred Chapellier & « The gents feat Dale Blade » et Nina Atal.

Le festival offre des activités ouvertes à tous les publics, des plus jeunes des écoles de Meyreuil avec le concert pédagogique, aux publics plus mûrs en passant par les initiés et passionnés de jazz, grâce à des actions spécifiques et ludiques.
Le Festival se déroulera sur 3 jours du vendredi 13 au dimanche 15 au soir, pour permettre un programme complet de manifestations autour de la programmation des concerts, avec de la pédagogie (master class et concert scolaire), des évènements grand public comme l’exposition d’instruments sur l’histoire du jazz, une conférence sur les légendes du Blues, un concours jeunes talents et la projection d’un film sur la vie de Chet Baker.

Les organisateurs ont voulu programmer cette musique qui incarne un état d’esprit, une tradition, des valeurs humaines et humanistes.
Le Blues est à l’origine du Jazz et de tous les styles qui en découlent depuis 1890.
Le Blues est l’expression musicale qui peut s’identifier à l’histoire, à la culture de la ville de Meyreuil et de son bassin minier depuis plus d’un siècle, grâce aux apports successifs des différentes communautés, de la culture ouvrière, de l’esprit de solidarité, et du «vivre ensemble » entre ruralité et grandes villes.

L’essence du Blues puisait à l’origine ses valeurs dans le vivre ensemble de différentes communautés solidaires dans le travail, le quotidien et le partage de la souffrance qu’ils parvenaient à sublimer par le chant et l’expression musicale.

Des artistes d’exception, une vue imprenable sur la Sainte-Victoire, comment y résister ?

Renseignements sur https://festival.ville-meyreuil.fr/festival-2019/

No Comments »Filed under: Les News |
08.22
19

Billy F. Gibbons devient le 1er ambassadeur officiel du Sierre Blues Festival …

by Fred ·

C’est avec un immense honneur que le Sierre Blues Festival accueille Billy F. Gibbons en tant que 1er ambassadeur officiel du festival.

C’est en marge du Notodden Blues Festival (Norvège) que le fondateur de ZZ TOP a rencontré Silvio Caldelari, président du Sierre Blues Festival, et a ainsi accepté d’associer son nom au festival valaisan.

Le célèbre groupe texan qui fête cette année ses 50 ans de carrière et qui a vendu plus de 70 millions d’album avait fait l’honneur de sa venue lors de l’édition 2017 du Sierre Blues Festival. L’année suivante, qui marquait la 10ème édition, Billy F. Gibbons était revenu en Valais avec le projet Supersonic Blues Machine.

caldegibbons

« C’est une idée que j’ai lancé après sa venue en 2018 car sa passion pour le Blues et la musique en général n’ont d’égal que ses envies de respect, de partage et de rencontre, des valeurs auxquelles le festival adhère et auxquelles j’adhère personnellement. De plus, il se plaît visiblement en Valais où il compte quelques amis. De là plusieurs échanges ont suivi… Il ne prend pas son rôle d’ambassadeur à la légère et nous avons eu une longue conversation avant qu’il ne l’accepte avec fierté » explique Silvio Caldelari, encore très ému.

Sierre Blues Festival, bien qu’ayant lieu dans le Valais Suisse, est très attaché à sa culture francophone et à la France, c’est à ce titre et en raison de la grande amitié qui l’unit à l’équipe de France Blues, qu’il est adhérent à France Blues depuis la création de notre association. Le festival accueille en outre des artiste français chaque année !

Plus de renseignements sur www.sierreblues.ch

No Comments »Filed under: Les News |
08.20
19

Le Blues Café dévoile le programme de sa saison 2019/2020 …

by Fred ·
bluescafeLe Blues Café Live est une expérience unique en France d’émission-concert. Tous les deux mois au Millenium de l’Isle d’Abeau, en public, Cédric Vernet  et Francis Rateau reçoivent les artistes et groupes qui font l’actualité du blues en France. De renommée nationale ou internationale, ils viennent partager avec le public l’ambiance unique du Blues Café Live.

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles
Capacité de 115 places debout
Buvette sur place
Ouverture des portes à 19H30. Fin des soirées autour de 22H30.

Chaque groupe joue 7 titres dans les conditions du live sur la scène du Millenium + interview avec Cédric et Francis.

Et pour ceux qui ne peuvent pas s’y rendre, l’émission est à écouter sur Blues Café Radio, Couleurs FM, Radio Grésivaudan, C’Rock Radio, Radio Royans, Radio Zig Zag, Decibel FM, Mix Altitude ou en podcast sur le site https://bluesactu.com

No Comments »Filed under: Les News |
08.10
19

16ème édition de Blues en Chenin (49) le 31 août …

by Fred ·

Blues en Chenin : le festival qui fait du bien !

Depuis sa création en 2004 par quatre amis passionnés de musique, le festival « Blues en Chenin » a fait … du chemin ! Reconnu aujourd’hui comme l’une des étapes incontournables de la scène blues française, il est autant apprécié par les groupes qui s’y produisent que par le public, sous le charme.

Programmation 2019

Little Big 6Ster : https://www.facebook.com/LittleBig6ster/
Aurélien Morro & The Checkers : https://www.facebook.com/AurelienMorroBluesBand/
Kathy Boyé & The DTG Gang : http://www.kathyboye.com/
Nasser Ben Dadoo : https://www.hatman-session.com/

cheninscene

16e édition du Festival Blues en Chenin
Samedi 31 août 2019 à partir de 18h00
Parc Ludovic Piard – Saint Lambert du Lattay (49)

Sans réservation – Bar et restauration sur place

Tarifs : 15€ Réduits : 12€ -16 : 2€

Contact : 06 47 18 86 41 (Vincent, président)

Renseignements sur http://www.bluesenchenin.com/

No Comments »Filed under: Les News |