03.20
19

Blues Magazine #92 est en kiosque !

by Fred ·

bm92Magazine trimestriel du Blues en France, d’un format pratique (16 cm X 24 cm), le magazine comporte 96 pages. Tout en couleur et abondamment illustré de photographies, le magazine vous fait revivre les concerts des artistes en tournée en France, vous replonge périodiquement dans l’histoire et les racines de la musique BLUES, sans oublier bien entendu de vous parler des dernières nouveautés du BLUES.

Au sommaire du N°92 :

– Les interviews de Eric Gales, Fred Chapellier, Awek, Louis Bertignac, Jean Jacques Milteau, Voilà Tour 2018, Big Dez, Franck Goldwasser…

– Les Comptes rendus de Blues Heaven Festival, Tremplin Blues de Traverse, So Blues Festival …

– La saga Voyage en Terre de Blues

– La 5ème partie du dossier « Blues et Boxe, même combat » …

– et les rubriques habituelles : La lettre et l’esprit, L’Harmonica de Greg, La basse de Pascal, Le coin de Blues Mayoux, La guitare de François, Surfin’ Blues, les chroniques de livres, de CD et de DVD !

Renseignements et abonnements sur www.bluesmagazine.net

No Comments »Filed under: Les News |
03.17
19

Un jeune guitariste français au 10ème Pinetop Perkins Foundation Annual Workshop Experience en juin 2019 …

by Fred ·

Copy of blues Poster - Made with PosterMyWall (1)Dans le cadre d’un échange établi entre l’European Blues Union et Pinetop Perkins Foundation à Clarksdale, Mississippi, des jeunes sont sélectionnés depuis 2018 pour aller participer au « Pinetop Perkins Foundation Annual Workshop Experience », un stage pédagogique durant lequel ils sont accueillis et encadrés par quelques artistes majeurs du blues qui les accompagnent dans une démarche de professionnalisation et d’aboutissement artistique.

En juin 2019, deux jeunes musiciens ont été retenus pour participer à cet événement, parmi lesquels un Français, le jeune Toulousain Evan Guenebault, connu dans la Ville Rose et en Occitanie sous le nom de scène d’Evan Johnson, dont le dossier a été soutenu conjointement par Toulouse Blues Society et par France Blues.

Evan s’envolera donc vers Memphis le 10 juin au matin pour rejoindre dès le lendemain Clarksdale, la très fameuse ville du « Crossroads », mondialement célèbre pour ses nombreux Juke Joints et autres Clubs de Blues ! Il sera accueilli à « Hopson Plantation », logera dans les cabanes historiques du « Shack Up Inn » et bénéficiera des conseils avisés de Bob Margolin, Directeur Artistique du Workshop, mais aussi de Fiona Boyes (guitare), Anthony Geraci (piano), Phil Wiggins (harmonica), Bob Stroger et Heather Crosse (basse), Lee Williams et Ian Harpet (batterie) et enfin de quelques guests comme Lisa Biales (chant), Anson Funderburgh (guitare), etc.

Outre les ateliers musicaux quotidiens, des jams auront lieu chaque soir et la dernière soirée du stage se clôturera par un énorme concert au Ground Zero, le club de Morgan Freeman, durant lequel tous les participants mettront à profit tous les enseignements acquis durant les trois journées dédiées à l’enseignement et à l’éducation.

Avant son retour vers Toulouse, Evan pourra profiter pendant quelques jours de diverses rencontres et expériences qui lui seront proposées dans cette région très fortement marquée par le Blues. Une expérience unique qui lui permettra de mieux appréhender une musique qu’il écoute depuis son plus jeune âge et à laquelle il compte bien consacrer sa carrière à venir.

La réalisation de ce projet est possible grâce à Pinetop Perkins Foundation qui offre les frais d’inscription au stage et la partie hébergement mais aussi à l’European Blues Union qui prend en charge une partie du transport aérien et enfin à France Blues qui, avec le soutien financier de la Sacem et des Offices du Tourisme de Memphis et du Mississippi, contribue au financement du reste du programme.

Plus de renseignements sur le Workshop sur https://www.pinetopperkinsfoundation.org/workshop

No Comments »Filed under: Les News |
03.12
19

Soul Bag nouvelle formule ! En kiosque le 15 mars 2019 …

by Fred ·

sb50ansSoul Bag fait peau neuve pour ses 50 ans ! Nouveau logo, nouvelle maquette, nouvelles rubriques, et désormais 100 pages pour se plonger dans l’actualité et l’histoire des musiques populaires afro-américaines.

• (Dossier) 50 ans, 50 titres : La bande-son du cinquantenaire de Soul Bag
Le carburant de Soul Bag depuis un demi-siècle ? Des artistes, des albums et plus précisément des chansons qui ont marqué la rédaction. De celles qui émeuvent, qui empoignent, qui s’installent dans nos vies et que l’on garde près du cœur. Nous avons relevé le défi de n’en choisir qu’une seule par année, de 1968 à 2018 (donc 51 en fait, mais chut…), et si cette somme ne constitue que la petite partie émergée de l’iceberg, elle est néanmoins révélatrice de l’ADN d’un magazine qui vibre comme il l’entend.

À la passion : Retour sur l’histoire de Soul Bag
Soul Bag, c’est évidemment toute une équipe, et en cinquante années de nombreux collaborateurs lui ont prêté leurs plumes. Mais à l’origine de toute l’histoire, il y a la décision d’un jeune amateur de blues et de R&B, Jacques Périn, de lancer son propre magazine…

• Vasti Jackson, Terry Bean, Zac Harmon : Mississippi blues today
Le blues n’a cessé de se métamorphoser depuis l’avant-guerre, au point que l’on se demande parfois si ce qui en faisait le cœur n’a pas irrémédiablement changé. En 2019, où en sont les musiciens qui continuent de l’incarner dans son terreau originel ? Comment le font-il évoluer ? Que s’agit-il pour eux de préserver ? Nous sommes allés leur demander. Par Éric Doidy et Hugues Marly

• Leyla McCalla : Le chemin des racines
Les refrains créolisés aux accents blues et folk de cette trentenaire d’origine haïtienne installée en Louisiane fédèrent aujourd’hui un public cosmopolite, intergénérationnel et toujours plus nombreux. À l’heure où paraît “The Capitalist Blues”, son troisième album, conversation polyglotte avec une artiste entière, des étoiles dans les yeux et des projets pleins les valises. Par Julien D. Photos : Éric Garault pour Soul Bag

• Emily King : Le temps de fleurir
Jeune espoir soul R&B dès 2007, puis songwriter et interprète encensée par quelques initiés… La carrière d’Emily King ne pouvait en rester là. Elle a réellement pris son envol en 2015 avec “The Switch”, perle d’album à laquelle succède aujourd’hui “Scenery”, subtil condensé de vibrations enchanteresses et exaltantes. Parcours d’une orfèvre qui a pris le temps de se forger une identité marquante. Par Nicolas Teurnier. Photos : Éric Garault pour Soul Bag

• Johnny Tucker : Cool et old school
Pleinement révélé l’an dernier par l’album “Seven Day Blues”, diamant brut de down-home blues, Johnny Tucker est un vétéran du genre. S’il a soutenu, à la batterie, les grandes légendes de la scène texano-californienne, l’homme est un chanteur dans l’âme, qui travaille à la manière de la vieille école et met tout son vécu dans sa musique. Par Éric Doidy et Matteo Bossi

• Kelly Finnigan : Sincère dans l’histoire
Après dix ans passés au sein des Monophonics, le chanteur-claviériste Kelly Finnigan s’offre une parenthèse solo avec la sortie d’un disque magnifique, “The Tales People Tell”. En avant-première pour Soul Bag, il revient sur son parcours et nous détaille la genèse de cet album événement. Par Ulrick Parfum

• Willie Farmer : Du blues sous le capot
Le blues continue de nous apporter des découvertes, le Mississippi restant une source intarissable… Ainsi, à 62 ans, après s’être produit localement durant quatre décennies dans des formations de gospel, Willie Farmer vient d’inaugurer sa carrière dans le blues en enchaînant quasiment deux albums, le dernier en date dans une veine Hill Country blues étant particulièrement prometteur… Par Daniel Léon

• Júníus Meyvant : Le voyage d’abord
Son nom est aussi imprononçable que sa musique coule de source. Unnar Gísli Sigurmundsson, alias Júníus Meyvant, a récemment publié “Across The Borders”, un deuxième album ébouriffant de classe. Il démontre avec brio qu’il n’est pas nécessaire d’être né à Détroit ou à Muscle Shoals pour écrire, jouer, chanter et produire de la grande soul music. Par Ulrick Parfum

• Rev. Sekou : Sur tous les fronts
L’an dernier, “In Times Like These” révélait avec la musique du révérend Osagyefo Uhuru Sekou un mélange de gospel, blues, reggae et soul, bouillonnant de rage et d’émotions. Épaulé par quelques-uns des meilleurs musiciens sudistes, ce pasteur pentecôtiste, théologien, activiste et essayiste, délivre avec fougue un message aussi musical que militant. Par Matteo Bossi et Éric Doidy

• Alexis Evans : A brand new deal
Avec son sextette cuivré qui tranche dans le vif, le jeune chanteur-guitariste bordelais trempe son rhythm and blues nerveux dans la soul et publie un nouvel album sur le label de connaisseurs Record Kicks. Par Christophe Mourot

• Judith Hill : A family affair
Protégée de Prince, choriste pour Michael Jackson… Des bonheurs professionnels que la vie a transformés en drames personnels. Autant de difficultés qui ont marqué la carrière de Judith Hill et forgé le caractère, comme la voix, de la chanteuse américaine de 34 ans. Entre la sortie de son deuxième album “Golden Child” et une tournée bien remplie, elle se raconte pour Soul Bag. Par Mathieu Bellisario

• Automatic City : Les ondes cabossées
Sur scène comme au fond des studios dans lesquels il le peaufine, ce gang lyonnais distille depuis 2015 un breuvage très personnel. Une mixture singulièrement décalée qui, selon, réchauffe ou noircit les âmes et secoue nos guibolles. Place aujourd’hui à un surprenant troisième album. Par Julien D.

• Reese Wynans : Marié au clavier
Toute sa famille jouait du piano, mais Reese Wynans est le seul qui en ait fait sa carrière. Et quelle carrière ! Pianiste attitré de Stevie Ray Vaughan & Double Trouble dans les années 1980, l’homme s’est imposé comme une référence. C’est Joe Bonamassa, dont il est la pièce maîtresse du groupe depuis cinq ans, qui l’a finalement aidé à réaliser son propre album : “Sweet Release”. Par Éric Doidy

• [Back to the Roots] Julia Lee : Le joyau de Kansas City
Retour sur l’œuvre d’une chanteuse et pianiste qui, en plaçant neuf de ses disques dans les classements R&B entre 1946 et 1949, joua un rôle essentiel dans la belle aventure musicale de la plus grande ville du Missouri. Par Alain Tomas

• [A Day In…] Nashville, Tennessee
Quand la recherche d’une fresque murale dédiée à Jimi Hendrix conduit à explorer une partie méconnue de la capitale de la country. Par André Hobus

Et plus de 150 chroniques d’albums.

+ Le CD Soul Bag : Chaque semestre, Soul Bag offre un CD à ses abonnés. Sampler de 14 titres sélectionnés par nos soins parmi les nouveaux disques chroniqués dans nos pages.

Renseignements et abonnements sur http://www.soulbag.fr/

No Comments »Filed under: Les News |
03.9
19

« Blues Power, une histoire parallèle du Blues » par Stéphane Deschamps …

by Fred ·

bluespowerbookLe livre
Raconter l’histoire du blues peut sembler aussi facile que d’en jouer. Mais Stéphane Deschamps s’attache à raconter le blues autrement, avec humour et gourmandise. Des ancêtres africains du blues à leurs héritiers délurés, de Charley Patton à Jack White, l’auteur croise et élargit l’histoire de cette musique, mère de toutes les musiques modernes. Il met aussi en lumière ces musicien·nes qui cherchent à innover, à dévier, à creuser, à croiser et plus généralement à exprimer leur personnalité et leur propre voie plutôt qu’à imiter. Ce sont celles et ceux qui pourraient figurer à l’affiche du festival des Nuits de l’alligator dont Stéphane Deschamps assure la co-programmation depuis 2006. Ils sont les forces vives du blues : blues power !

A travers des histoires, des anecdotes, des légendes, des analyses, des digressions, une discographie/bibliographie/filmographie commentée, de nombreuses interviews inédites et des souvenirs de reportages qu’il a réalisés, il donne corps cette histoire bien vivante du blues, live. Ce livre est ainsi un récit de voyage plutôt qu’une encyclopédie, écrit par un grand reporter que la passion a dépêché sur les routes du blues : plein sud !

L’auteur
Stéphane Deschamps a grandi entre ville et campagne. D’où, sans doute, son goût pour les voyages et les musiques rurales américaines. A la fin des années quatre-vingt-dix, il rejoint en temps que reporter la rédaction des Inrockuptibles. Pour les Inrocks, il aime confronter son amour de la musique à la réalité du terrain. Stéphane Deschamps est un passeur du blues originel, parallèle, joué hors des sentiers balisés, et Blues Power est son premier livre.

Le 6 avril un vernissage du livre est organisé, accompagné d’un concert de KEPA Aux Trois Baudets.

Blues Power, Une histoire parallèle du Blues
Livre de 256 pages incluant un cahier photo de 16 pages
Sortie le 7 mars 2019
L 16 x H 24 cm / 256 pages / 25,00€ TTC
ISBN : 9782377970360
GM Editions

No Comments »Filed under: Les News |
03.1
19

Deux nouveaux spectacles reçoivent le label de qualité PédagoBlues !

by Fred ·

OK POSTER A2 LES BEDAINES DE COTON MARS 2018 YESPRINT A2C’est avec un réel plaisir que France Blues vient d’attribuer le label de qualité « PédagoBlues » aux deux spectacles de Cyril Maguy dédiés à la vie de Charley Patton, Les Bedons de Coton (0-5 ans) et Les Bedaines de Coton (6 ans et plus) …

La petite histoire
Cyril Maguy est fou de blues, le rugueux, le pur, le résonateur, le doux, le patrimonial et le personnel.

Le musicien, avec son groupe Vicious Steel, remporte en août 2016 les sélections hexagonales pour représenter la France à l’international Blues Challenge de Memphis, Tennessee. En janvier 2018, il visite la ferme de Dockery, sur les traces du fameux Charley Patton… Le musicien découvre d’où vient la musique qu’il aime. Le blues vient de là, précisément, de cette ferme du Mississippi.

C’est au carrefour de ce pèlerinage en terre américaine et de sa formation au Centre de formation des musiciens intervenants (à l’école), que Cyril Maguy ressent la nécessité de partager avec les enfants d’aujourd’hui un pan de l’histoire de la musique mondiale.

Consultez la fiche PédagoBlues sur ce lien

No Comments »Filed under: Les News |
02.23
19

Inauguration du Musée Européen du Blues à Châtres-sur-Cher le 6 avril 2019

by Fred ·

museebluesN’oubliez pas de réserver votre samedi 6 avril 2019 pour l’inauguration à Châtres-sur-Cher (41) du Musée Européen du Blues sous l’égide de Jacques Garcia et de son épouse Anne-Marie, avec en invité d’honneur Bobby Rush !

À 84 ans, Bobby Rush est l’artiste blues traditionnel le plus représentatif de notre époque. Soixante-six ans de carrière, il obtient en 2017 le Grammy Awards du Meilleur album blues traditionnel avec Porcupine Meat. Son style, à mi-chemin entre le funk et le blues, est appelé « folk funk », dénotant de son ancrage dans la tradition sudiste noire américaine. Il a signé de nombreux titres comme Sue, Chicken Heads ou Good For The Goose qui sont devenus des classiques.

Parrain et Président d’honneur de la Maison du Blues, Bobby Rush vous donnera rendez-vous le jour même à 20h30 pour un concert à la Pyramide de Romorantin (41).

Lire également l’excellente présentation du projet sur https://www.my-loire-valley.com/

Retrouvez toutes les infos sur La Maison du Blues et le Musée Européen du Blues : http://museedublues.free.fr

Informations pratiques pour le concert de Bobby Rush :

25 € (plein tarif) – 23 € (tarif réduit) – 20 € (tarif abonné) – 12 € (tarif jeune)
Réservation : Pyramide Centre Culturel
guichet ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h
02 54 94 42 20 / pyramide@romorantin.fr

No Comments »Filed under: Les News |
02.20
19

ABS Magazine #64 Online est paru !

by Fred ·

abs64Les numéros 64 et 65 feront une grande place au blues texan et à Austin en particulier sous l’impulsion du label Dialtone d’Eddie Stout et du Eastside Kings Festival qui a lieu en septembre. Un superbe rendez-vous. www.dialtonerecords.com

au sommaire de ce numéro 64 :

Eddie Sout : La Bonne étoile du Texas blues.
Eddie Stout, patron du label Dialtone Records, bassiste de talent, passionné de Blues depuis toujours, est aussi le big boss du Eastside Kings Festival à Austin et une personnalité incontournable de la ville texane. Nous sommes allés le rencontrer chez lui en septembre 2018 et avons découvert ce formidable festival – certainement l’un des tout derniers à taille humaine à donner toutes ses lettres de noblesse au Blues – avec une forte présence de musiciens locaux. Par Jean-Luc Vabres

Soul Man Sam : « J’aurais pu être en haut de l’affiche… »
Artiste rencontré à Austin, Soul Man Sam Evans est un artiste à la voix soul qui aurait du, vu son talent, certainement être largement connu et reconnu. Mais voilà…, les choix de vie en décident parfois autrement… Par Scott M. Bock, traduction et mise en forme Jean-Luc Vabres

Crystal Thomas : « La musique m’habite depuis le tout début… »
Valeur montante dans les registres blues et Soul et Blues, Crystal (également rencontrée au Eastside Kings Festival à Austin, Texas), vient d’être récompensée par un Blues Critic Award dans la catégorie “Best Soul Blues Album” en 2018 et chante dans le nouveau CD Dialtone avec Bloodest Saxophone (chronique dans ce numéro). Par Scott M. Bock, traduction et mise en forme Marin Poumérol

Jazz Me Blues : Développement durable
Don Flemmons sort un magnifique nouvel album chez Smithsonian Folkways Recordings, « Black Cowboys », et prolonge ainsi l’Histoire à sa manière. Sorte de « développement durable », à l’instar de deux autres excellents albums nouveautés exposés ici. Par Stéphane Colin

Au rang des actualités tout fraîchement tombées, sachez qu’à ABS Magazine nous sommes ravis, car « Voices Of Mississippi : Artists and Musicians Documented by William Ferris » a remporté le 10 février deux Grammy Awards dans les catégories “Best Historical Album” et “Best Liner Notes”. Nous sommes vraiment heureux que le travail exceptionnel de notre ami Bill Ferris soit récompensé et reconnu à ce niveau.

Ensuite, n’oubliez pas de réserver votre samedi 6 avril 2019 pour l’inauguration du Musée Européen du Blues sous l’égide de Jacques Garcia et son épouse, avec le jour même un concert de Bobby Rush (parrain du projet) à la Pyramide de Romorantin. Toutes les infos sur : museedublues.free.fr

De nombreuses chroniques de CD, DVD et livres choisis parmi les nouveautés et rééditions clôturent ce numéro 64.

C’est à découvrir sur www.absmag.fr

No Comments »Filed under: Les News |
02.13
19

Chicago Blues Festival : la tournée des 50 ans !

by Fred ·
En novembre 1969, la première tournée intitulée « Chicago Blues Festival », imaginée et organisée par Jean-Marie Monestier prenait la route et traversait la France et l’Europe pendant près de deux mois.
Le plateau était composé de la légende John Lee Hooker, accompagné par Lowell Fulson et son orchestre.
Qui aurait pu imaginer que 50 ans plus tard, la tournée serait devenue l’un des grands rendez-vous annuels des amateurs de blues en France et aurait vu défiler au fil des années, des légendes du blues comme Otis Rush, Jimmy Dawkins, Hubert Sumlin, Luther Allison ou Lonnie Brooks ou des jeunes talents inconnus qui allaient se révéler ensuite comme des grands noms de la scène blues tels que Magic Slim, Willie Kent, Koko Taylor, Melvin Taylor, Lucky Peterson ou Kenny Neal ?

cbf2019

Afin de fêter comme il se doit la tournée anniversaire des 50 ans, les organisateurs ont fait le choix de présenter un plateau 100% All stars, composé de musiciens reconnus, tous issus de la scène de Chicago et déjà passés en France dans le cadre de la tournée.
Le groupe sera donc composé de deux guitaristes piliers du Chicago Blues contemporain, Wayne Baker Brooks, fils du légendaire Lonnie Brooks, et Maurice John Vaughn, accompagnés de l’harmoniciste Russ Green, de la diva Trudy Lynn et d’une rythmique de haut niveau avec Melvin Smith à la basse et Willie « The Touch » Hayes à la batterie.

En tournée du 12 novembre au 6 décembre 2019 !

No Comments »Filed under: Les News |
02.9
19

Proposez vos candidats pour les Lauréats France Blues 2019 !

by Fred ·

laureatsLancés en 2016, les « Lauréats France Blues » récompensent des personnalités méritantes du monde du blues qui ont œuvré pendant de longues périodes pour que le blues obtienne un rayonnement maximum en France.

C’est ainsi que les premiers millésimes de ces nouvelles récompenses ont pu couronner des personnalités et des associations méritantes dont vous pouvez retrouver la liste sur cette page : http://www.franceblues.com/?page_id=5219

Les Lauréats 2019, ce sont les membres de France Blues qui vont les suggérer et c’est un comité d’experts qui choisira ceux qui seront récompensés lors d’une remise des prix organisée en marge d’un évènement national. Pour avoir l’opportunité de devenir « Lauréat France Blues 2019 », il faut être une personnalité connue et appréciée du monde du blues œuvrant dans l’ombre des artistes. Cela peut être un organisateur de concerts, un club, un festival, un tourneur, un photographe, un journaliste, un magazine, un animateur de radio ou un bénévole qui donne son temps et ses efforts depuis des années … Un musicien peut également être récompensé mais uniquement pour ses actions en dehors de la scène (éducation, formation, etc.). La seule condition pour pouvoir être choisi est de ne pas être membre du Conseil d’Administration de France Blues.

Pour permettre au comité de faire un choix objectif et de qualité, il vous est donc demandé de nous faire parvenir avant le 31 mars 2019 un dossier détaillé à l’adresse suivante : laureats@franceblues.com en indiquant en objet : « Candidature de XXX – Lauréats France Blues 2019 »

Ce dossier devra comprendre les documents suivants :
– Feuille de candidature complétée et signée par le membre qui parraine un candidat (on ne se présente pas soi-même …) téléchargeable ICI

– Une lettre du membre qui parraine expliquant pourquoi il a choisi de parrainer ce candidat et pourquoi il mériterait d’être récompensé (une page A4 maximum)

– Une biographie du candidat sur une ou deux pages A4 maximum.

– Des documents annexes en quantité « raisonnable » : choix d’articles de presse, photos, documents imprimés, etc. (une dizaine de pages maximum)

– Des lettres de soutien de personnalités du monde du blues (organisateurs, artistes, journalistes, etc.) expliquant pourquoi elles estiment que ce candidat devrait être récompensé. (une dizaine maximum)

A réception du dossier de candidature, un mail en accusant réception vous sera adressé. Lorsque la décision finale sera prise, le récipiendaire et son parrain seront directement informés par France Blues.

No Comments »Filed under: Les News |
02.4
19

Un premier bilan après le retour des Etats Unis …

by Fred ·

De retour de notre voyage aux Etats Unis, il est temps de tirer un rapide bilan de cette édition 2019 qui nous a conduits en Terre de Blues à des fins professionnelles mais aussi privées. Au plus fort de cette quinzaine, nous étions quatorze Français sur Beale Street pour diverses activités appelées à promouvoir le Blues Français mais aussi Européen.

mem19-1

La première de nos activités a été d’organiser une rencontre entre les jeunes artistes de Stax Music Academy et un groupe de jeunes Croates venus participer au Youth Showcase de l’International Blues Challenge. Il en est ressorti des moments intenses et surtout un grand moment d’échange entre les différentes cultures. On espère pouvoir renouveler l’expérience dans les années à venir avec cette fois de jeunes artistes français !

mem19-2

Pour mémoire, on rappellera que France Blues a été à l’honneur à de nombreuses reprises à Memphis puisque Ronan OneManBand a atteint la finale de l’International Blues Challenge mais aussi parce que Jean Guillermo a reçu le prestigieux Keeping The Blues Alive Award et parce que la photographe Sylvie Bosc a procédé au vernissage de son exposition installée pour 6 mois au Blues Hall Of Fame de la Blues Foundation.

mem19-3

Après une première semaine bien remplie, une dizaine de personnes s’est offert un peu de vacances plutôt studieuses puisque le voyage a été l’occasion de faire un peu de promotion du livre « Mississippi, Terre de Blues », en particulier à Vicksburg où le Fred Cruveiller Blues Band nous a fait le plaisir de prendre part à une jam lors d’une réception organisée par Vicksburg Blues Society au Michel’s Music Store durant laquelle les participants ont été mis à l’honneur en recevant un trophée commémoratif de la part du Maire de la ville. La soirée s’est poursuivie au L D’s avec là encore une jam entre à laquelle les Toulousains se sont fait la joie de participer.

mem19-4

Pour mémoire, si les billets d’avion et l’hébergement des groupes à Memphis est pris en charge par France Blues, tous les accompagnateurs voyagent à leurs frais !

mem19-5

Les reportages Zicazic sont consultables ici :

International Blues Challenge

En Terre de Blues

No Comments »Filed under: Les News |